Du 25 au 28 Mai, profitez de 15€ de remise immédiate dés 150€ d'achats ! 

Gerbert BOURELLY

Des chemins d'espérance

Résumé


Roger, des Chemins d'Espérance'


Un tournant dans la vie d'un petit garçon de dix ans, Roger.

Plus de détails

4181

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 152

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    15€69
  • PDF
    8€69

- +

Ajouter à ma liste d'envies

LIVRAISON
LIVRAISON
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé

Envoyer à un ami
* Champs requis

Autour de Gerbert BOURELLY

Découvrir Gerbert BOURELLY
A propos de l'auteur
Cet auteur n'a pas de description
Résumé
Résumé


Roger, des Chemins d'Espérance'


Un tournant dans la vie d'un petit garçon de dix ans, Roger.
Après une petite enfance banale, sans problèmes, entouré par sa famille, Roger se trouve déraciné dans un milieu qui n'est pas celui auquel il était habitué. Après la débâcle de 1941, le Père amène toute la famille dans un village d'Auvergne. Roger ne sait pas pourquoi, mais il suit le mouvement et s'habitue bien à sa nouvelle vie. Ses occupations sont celles d'un enfant de son âge : L'Ecole et les copains surtout. Ensemble ils essayent de faire leur petite guerre dont ils ne connaissent rien. Pour eux c'est un jeu dans lequel ils essayent de singer les adultes.
Puis, un jour d'août 1944 il se produit un évènement qui va tout chambouler : Le Maquis fait sauter la route qui conduit au village stoppant ainsi la progression d'une colonne SS. A partir de cet instant, tout est différend : Roger se pose des tas de questions. D'abord au sujet de son père qui est absent la plupart du temps, entouré d'une sorte de mystère qu'il a le désir profond de percer. Pour éclaircir sa pensée il s'adresse à son instituteur qui petit à petit lui fait parcourir un chemin initiatique et lui enseigne les rudiments des Valeurs Humanistes Républicaines.
Trois jours après le sabotage de la route il découvre au cours de la cérémonie funèbre dédiée aux Maquisards tombés lors de cette journée que son père en est un des artisans de premier plan. Le voile se déchire en partie ! Mais cela ne change pas grand-chose car s'il est beaucoup plus présent dans la tête de Roger, il est toujours absent physiquement et le restera jusqu'à la fin de la guerre.
Son instituteur cependant est toujours là pour répondre autant qu'il le peut à la demande de Roger
Le calme étant revenu au village celui-ci imagine de canaliser la jeune énergie aventureuse et guerrière de Roger et de ses copains. Il s'en suit une série de tribulations qui font poser à Roger d'autres questions. Il commence à prendre conscience peu à peu qu'il passe de l'enfance insouciante à un état plus responsable.
Puis, c'est le déchirement, le moment du départ pour le Midi ; après un « au revoir » émouvant aux copains, c'est une dernière visite à l'instituteur. Celui-ci lui conseille de « voyager » de par le Monde mais aussi dans sa tête, d'apprendre et d'apprendre encore.
Enfin c'est le départ, c'est fini !
Rien ne sera plus comme avant.
Enfin lors d'un dernier entretien, beaucoup plus tard avec l'instituteur qui lui dit explicitement qu'il doit voler de ses propres ailes et évoluer en apprenant encore pour acquérir toute la Connaissance qu'il devra lui aussi transmettre.


NB : Ce roman est basé sur des faits et des personnages réels, en particulier le sabotage de la route à Entraygues sur Truyère dans l'Aveyron le 16 août 1944 (voir le livre de Gérard BOULADOU «Les Maquis du Massif Central Méridional » P : 551). Bien sur, dans le roman ils deviennent imaginaires. Le fil directeur est la quête de la Connaissance par des chemins divers imprégnés d'Espérance.

Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Des chemins d'espérance
Des chemins d'espérance