Paul-Emile DUCON

Le DUCON

Prétendre dresser un inventaire, même partiel de la connerie universelle relève, bien évidemment de la gageure. Le sujet est si vaste, voire illim

Plus de détails

Lire le résumé complet Lire un extrait

54707

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Nb pages : 153

Impression : Noir et blanc

Aucun point de fidélité pour ce produit.


  • Papier
    9€91
  • PDF
    5€90

- +

Ajouter à ma liste d'envies

LIVRAISON

LIVRAISON
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé

Envoyer à un ami

* Champs requis

Autour de Paul-Emile DUCON

Découvrir Paul-Emile DUCON

Ses ouvrages

Résumé

Prétendre dresser un inventaire, même partiel de la connerie universelle relève, bien évidemment de la gageure. Le sujet est si vaste, voire illimité, que personne, même le plus éminent des lexicologues n'y parviendrait en une seule vie. Nous le savons tous, la connerie est partout : au bureau, au quotidien, sur la route, dans les journaux, à la télévision et surtout à la télévision. Cependant, il n'existait pas, à ma connaissance, d'ouvrage tentant de définir, regrouper et classifier les différents types de cons et permettant d'enrichir le vocabulaire que nous employons habituellement pour qualifier un con. Ainsi la première partie de ce modeste ouvrage tente-t-elle de classifier, à la manière des guides mycologiques, les différents types de cons dont les variantes sont innombrables en partant des cons les plus sympathiques pour aboutir aux cons les plus insoutenables.
La deuxième partie de l'ouvrage s'efforce de donner, à partir de mots puisés dans la langue française la plus académique, des définitions ou acceptions adaptées aux sujets qui nous préoccupent. Ainsi le mot « compote » qui désigne habituellement un « mets sucré fait avec des fruits » devient-il dans le DUCON « un con qui vous prend pour un ami ». Les autres chapitres ne présentent en réalité pas plus d'intérêt que les précédents, mais ils ont au moins le mérite d'augmenter la pagination pour un prix rigoureusement identique.
Il est bien évident, comme le veut la formule consacrée, que « toute ressemblance avec une personne existante ou ayant existé ne saurait découler que d'un malencontreux hasard », et qu'il appartient au lecteur de ne pas se reconnaître et de reconnaître les autres entre les lignes de cet ouvrage.

Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Le DUCON

Le DUCON