Du 25 au 28 Mai, profitez de 15€ de remise immédiate dés 150€ d'achats ! 

Pierre Merkling

Zinswiller Engwiller Schalkendorf

Novembre 1944. La 7e Armée américaine s'apprête à libérer l'Alsace du Nord, occupée depuis plus de quatre ans par l'Allemagne nazie. Conscient d'être

Plus de détails

123622

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 132

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782955082607

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    13€00

13,00€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

LIVRAISON
LIVRAISON
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé

Envoyer à un ami
* Champs requis

Autour de Pierre Merkling

Découvrir Pierre Merkling
Ses ouvrages
Résumé
Novembre 1944. La 7e Armée américaine s'apprête à libérer l'Alsace du Nord, occupée depuis plus de quatre ans par l'Allemagne nazie. Conscient d'être sur le point de vivre des moments historiques, Bernard Merkling (1931'1993), mon père, décide de tenir un journal. Remplissant des cahiers d'écoliers, il va, d'une écriture régulière, relater les bombardements de l'artillerie américaine, le crash d'un avion de chasse, la mort de voisins, les fuites à répétition en compagnie de sa famille, la cohabitation parfois délicate avec les soldats US, etc. Le témoignage poignant d'un adolescent, encore presque un enfant, qui dépasse la simple relation de la libération de son village.
Vos avis
5 étoiles 2
4 étoiles 0
3 étoiles 0
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)

« Zinswiller Engwiller Schalkendorf 1944-1945 »
Journal de mon père, témoin de la libération de l’Alsace du Nord
Un témoignage touchant rédigé par un jeune garçon de 13 ans lors du tragique épisode de Nordwind en Alsace, fin 1944-début 1945. Le fils Pierre Merkling apporte des décennies plus tard, en légères touches, quelques indications historiques permettant de recadrer le fil du récit de son père Bernard Merkling. On acquiert vite de la maturité lorsqu’on vit de telles séquences de guerre à l’âge où l’on devrait gravir les premières marches de l’adolescence, période plutôt réservée aux premières manifestations des fêtes entre ami(e)s, en dehors du cocon familial.
Ce journal rédigé sur un cahier d’écolier reflète avec précision les évènements qui surviennent dans la famille, autour de la famille, dans le village, aux alentours du village de Bernard Merkling, le jeune rédacteur. La rigueur apportée à ses notes de cahier lui permettra en 1947 de retracer le fil ténu des jours et des nuits qui se succèdent dans l’angoisse, la peur, la tragédie mais aussi l’espoir et les manifestations de solidarité familiale, villageoise. On partage avec ce garçon si jeune les nuits dans les caves, les fuites dans la montagne, la neige, la boue, le froid, la terreur lorsque dans les cieux les oiseaux de guerre meurtriers lâchent leurs bombes qui détruisent civils, foyers, granges, bois, cultures. Tout le cœur d’un village qui se doit en temps de paix être accueillant et protecteur.
Ces souvenirs rédigés avec une maturité édifiante permettent au lecteur d’approcher de façon très vivante et attachante les différents personnages qui surviennent dans le récit : parents, oncle et tante, grand-mère, voisins. On partage avec eux ce vécu particulier d’un temps de fin de guerre où ils voient défiler tour à tour les différents protagonistes de cet ultime affrontement.
Le jeune garçon n’émet pas de jugement implacable sur l’un ou l’autre des adversaires de l’époque : les GI américains ne sont pas toujours « gentils » envers la population alsacienne et les soldats allemands ne sont pas forcément tous des monstres. La guerre permet de révéler au plus profond ce que peut être chaque homme, à quelque camp qu’il appartienne. C’est l’un des enseignements, déjà empreint d’une grande philosophie que nous livre ce tout jeune témoin.

Maddy Jacquot Haguenau

    Petit fascicule intéressant qui apporte un éclairage intéressant sur la libération de l'Alsace du Nord à travers un témoignage du père de l'auteur. En marge de l'histoire officielle, l'ouvrage relate le vécu des habitants pendant cette période troublée.

      Donnez votre avis
      Zinswiller Engwiller Schalkendorf
      Zinswiller Engwiller Schalkendorf