Jean Pierre SOUILLART

Jean Pierre SOUILLART

Son goût pour les grands espaces ont dirigé les études de Jean Pierre Souillart vers une profession qui lui permettait de voyager et de découvrir le monde.

Son diplôme d’ingénieur en travaux publics a été la clef de la réalisation de ses rêves de voyages pendant 48 années, en Afrique principalement, mais aussi dans l’Océan Indien, les Caraïbes et le Pacifique Sud où il a exercé son métier en tant que contrôleur de travaux routiers, ponts et aérodromes.

Ses réflexions ont commencé en 1967 avec l’étude du magnétisme vu en « math sup et spé ». Le fait qu’un seul type de roche sur terre, connu à l’époque, puisse émettre un champ magnétique est une propriété extraordinaire.

Il a donc commencé à observer la nature pour découvrir d’éventuels phénomènes de ce type. Ses recherches allaient le conduire à écrire un livre avec des concepts beaucoup plus vastes.

Il a donc cherché à élargir ses connaissances complétées par l’intérêt de tout ce qui l’entourait : le changement de pays tous les deux ans environ dans le cadre de sa profession, la photographie, le pilotage en tant qu’instructeur avion à partir de 1979 (actuellement 3.000 heures de vols) complétés par des activités sportives comme le tennis, la plongée sous-marine, le golf etc . . . .

En 2004 ses amis maliens de Bamako lui ont conseillé d’écrire un livre, ses idées principales étant complètement originales et très convaincantes surtout en introduisant la notion de l’invisible dans les démonstrations. Il a donc commencé par faire des conférences à l’aide d’un diaporama (powerpoint).

Il est surpris de constater que ses deux idées (schéma universel et formule de l’univers) n’ont été trouvées par personne d’autre. Il a alors cherché une façon de les protéger.

Les idées ne pouvant pas être breveté, il a donc publié son livre pour prendre date et l’a déposé à la Société des Gens De Lettre le 21 avril 2011.

Rentré définitivement en France en 2013, il a pu compléter ses démarches intellectuelles par la lecture de revues scientifiques notamment. Il a découvert l’intrication et bien d’autres phénomènes physiques qui venaient renforcer ses théories de base.

Le livre a continué de grandir au fur et à mesure que se développaient ses idées et qu’il trouvait des explications simples à la relativité restreinte et générale et bien d’autres phénomènes comme les trous noirs, les trous de vers, le sens du temps etc . . . .

- Le schéma universel se révèle comme le « fil d’ariane » que l’on trouve dans l’infiniment grand et l’infiniment petit en passant par la nature humaine.

- La formule de l’univers avec la « membrane » permet d’expliquer simplement le fonctionnement de l’univers, la nature du temps, la vitesse de la lumière, l’espace-temps etc . . . .

Toutes les idées figurant dans son livre sont démontrées sur la base des mathématiques, de la physique et de la chimie sans calcul mais par une analyse philosophique, sans aucune référence extérieure.

Le livre n’est ni religieux ni tendancieux, il est neutre dans les idées et ses développements. Il peut donc être un complément précieux à vos réflexions personnelles.

En quelques mots

À quel âge avez-vous commencé à écrire ? Les réflexions et observations ont commencé en 1967. Le livre a été écrit en avril 2011 et complété depuis.
Quel est votre auteur favori ? Etienne klein, Marc Henry.
Quel est votre genre littéraire favori ? Science fiction.

Les livres de l'auteur