Carole Détain

Comme à l'hôtel

... A peine la famille arrivait-elle à Ker Bihan, que Luc proposait à Romain d’aller sur la plage. Ils se baignèrent puis ils firent une grande promen

Plus de détails

194562

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 114

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782953052565

Aucun point de fidélité pour ce produit.


  • Papier
    4€33
  • PDF
    3€69

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison dès 0.01 €
Livraison dès 0.01 €
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Comme à l'hôtel
Comme à l'hôtel
... A peine la famille arrivait-elle à Ker Bihan, que Luc proposait à Romain d’aller sur la plage. Ils se baignèrent puis ils firent une grande promen

Autour de Carole Détain

Découvrir Carole Détain
Ses ouvrages
Résumé
... A peine la famille arrivait-elle à Ker Bihan, que Luc proposait à Romain d’aller sur la plage. Ils se baignèrent puis ils firent une grande promenade jusqu’à la pointe Saint Colomban. Luc n’eut de cesse, les jours suivants, d’entraîner Romain vers la voile, la planche, la natation, la marche ou encore la bicyclette. Romain ne pipait mot. Il ne reconnaissait plus son frère… ce n’est pas normal… pas naturel, pensait-il, fatigué par cette soudaine énergie.
Il échangeait des regards silencieux avec ses parents, au moins aussi perplexes que lui. Ils n’avaient plus leurs repères habituels. Ils se gardaient cependant d’en parler à Luc, ne souhaitant pour rien au monde risquer de le blesser…

Avis des lecteurs
5 étoiles 0
4 étoiles 1
3 étoiles 0
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)

Commentaires du "cercle des lecteurs de saint Sulpice" :

COMME A L HOTEL commentaires de Ghislaine B
J’ai apprécié cette nouvelle. L’entrée dans la vie active et amoureuse de Luc est intéressante et attendrissante. J’ai apprécié qu’il saisisse l’opportunité de ce travail qu’il méritait.
Le papa fier de ce déroulement, la maman curieuse et admirative, qui renvoient le lecteur à la croissance d’un enfant et aux interrogations à long terme des parents.
Le passage des grands-parents du point de vue des parents et des petits-enfants est un bon moment intergénérationnel.

Comme à l hôtel commentaire de Patrice G

J'ai terminé la lecture de "Comme à l'hôtel", non sans intérêt, et avec la curiosité de mon regard de psychanalyste. .

J'ai perçu chez Maude une tristesse latente, et un besoin d'observer, de scruter, de comprendre.

Il y a des expériences de vie qui conduisent à se confier, à parler, à écrire.
Et ici, la romancière le fait très bien !
Comme à l’hôtel commEntaires Isabelle M


Ce nouveau livre de Carole Détain, d''une centaine de pages, reprend le titre d'un de ses chapitres « Comme à l'hôtel » - on en comprendra plus tard la raison. L'ensemble débute par le départ à Ker Bihan, en Bretagne, lieu de vacances habituel de la famille, se terminant par un bref récit de ces vacances du mois d'août 2014. Le cœur du livre passe en revue les enfants, Luc, l'aîné, très en détails, et plus rapidement le second fils, Romain, avant que l'auteure ne nous ramène vers son quotidien et tous les liens qu'elle essaie d'y tisser pour aider et être aidée. Ce qui frappe, comme dans ses précédents livres, c'est la profonde sincérité de l'auteure et la conscience qu'elle a d'elle-même et de ce qui la pousse à agir. Maude a toujours été une mère très engagée ; elle nous en donne la clé : « Depuis toujours, (elle) avait nourri en elle la terreur de les voir désespérés ou sans désir de vie. » Elle a donc toujours été une mère extrêmement active, notamment au niveau du parcours scolaire de ses enfants, chaque nouvelle étape générant chez elle, de la préoccupation, chez son mari, de l'angoisse. Mais finalement, Luc, sans beaucoup s'investir, réussit et introduit dans la famille, sans en avoir l'air, une certaine Delphine, sa nouvelle petite amie. Romain réussit également ses examens et Maude fait la connaissance d'une nouvelle amie, Camille, et participe à l'équilibre de sa mère et de sa belle-mère en leur faisant chaque jour la lecture de romans au téléphone. En lisant ce livre, on est pénétré de l'énergie de Maude, de sa volonté d'aller de l'avant et de toujours aider, en trouvant des solutions originales, ceux de son entourage qui pourraient sombrer.


    Donnez votre avis
    Comme à l'hôtel
    Comme à l'hôtel