Philippe Parrot

Corps et âme, au diable !

La poésie est un moyen d'expression si confidentiel qu'il ne peut espérer trouver une place dans notre monde actuel qu'à condition de se plier, au moi

Plus de détails

119996

Reliures : Dos carré collé

Formats : 21x29,7 cm

Pages : 156

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    14€50

14,50€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Corps et âme, au diable !
Corps et âme, au diable !
La poésie est un moyen d'expression si confidentiel qu'il ne peut espérer trouver une place dans notre monde actuel qu'à condition de se plier, au moi

Autour de Philippe Parrot

Découvrir Philippe Parrot
À propos de l'auteur
Philippe PARROT est né à Château-Thierry en 1950. Après avoir séjourné en Australie puis obtenu une licence de philosophie à
Paris, il part enseigner cette discipline en Afrique. De retour en
France, il dirige une maison de retraite dans le Loiret jusqu'en
2005. Aujourd'hui, il s'est installé à Epernay où il gère avec Chantal
CHARLOT un organisme de formation et d'accompagnement.
Pour lire des extraits du roman "Vénus a deux visages" et faire connaissance avec Boris Zakowski, Nino Lanzani, Hannah et Nelly, cliquez sur le lien indiqué ci-dessus


Résumé
La poésie est un moyen d'expression si confidentiel qu'il ne peut espérer trouver une place dans notre monde actuel qu'à condition de se plier, au moins dans un premier temps, aux règles imposées par nos sociétés du spectacle. En clair, elle doit impérativement utiliser les modes de communication modernes que sont les réseaux sociaux. Or, sur Internet où priment immédiateté et désir, le choc des images et le martèlement des accroches se sont substitués à la profondeur et à la beauté des mots. Omniprésents dans notre vie quotidienne, clichés et slogans sont devenus notre seule manière de découvrir ce qui nous entoure, l'incontournable première étape à la connaissance des êtres et des choses.

Voilà pourquoi, au cours des années 2010/2014, désireux de donner une chance à mes écrits d'être lus, je les ai systématiquement associés sur mon blog ( http://philippe-parrot-auteur.com/ ) à une photo et à un préambule ' un « chapeau » en terme journalistique ' afin d'interpeller l'internaute et lui donner l'envie de découvrir mes textes, l'illustration comme le commentaire évoquant d'une manière ou d'une autre le contenu de chaque poème.

Aujourd'hui que je les publie dans un recueil, il me paraît plus judicieux d'accorder aux mots la place qui leur revient dès lors qu'ils sont présentés sur un support papier : la première ! Il n'y a donc dans ce livre aucun visuel, aucune introduction, rien qui puisse détourner le c??ur et l'esprit de l'essentiel : la musique des mots. Dans une présentation délibérément dépouillée qui met en situation de face à face, il vous reviendra, à vous et à vous seul, lecteur, d'enfanter de vos propres images comme de vos propres émotions, puisant dans mes poèmes, je l'espère, matière à réfléchir et à vibrer.

D'autant qu'ils sont parcourus le plus souvent par un même fil conducteur : le corps.  Expression de la force et de la puissance à travers la musculature masculine comme de la grâce et de la beauté à travers la plastique féminine, le paradoxe avec lui, c'est qu'au-delà de ses qualités intrinsèques, il laisse entrevoir, à travers ses postures, une autre réalité qui le transcende et le légitime, aux échappées célestes autrement plus enchanteresses que nos simples horizons terrestres. Oui, quel bien étrange contenant que cette enveloppe, réceptacle de ce qui n'a justement pas de contenu : l'esprit !

Corps dépositaire de nos vies, tantôt respecté ou dénigré, transcendé ou avili, protégé ou sacrifié, lié ou libéré, vivant ou mort, il est ainsi à l'honneur au fil des pages, exhibé sous tous ses angles, sous toutes ses facettes, dans toutes les situations comme dans toutes les étapes de son devenir. Une chair qui se transforme avec le temps et que le destin comme l'histoire se chargent de soumettre aux plus flamboyantes expériences comme aux plus sordides dérives.

Cependant, au fil de ces innombrables avatars, ce corps jouit d'un autre rare privilège : celui d'être éventuellement transfiguré par l'amour. Et ce qu'il y a de fascinant dans l'union charnelle d'un homme et d'une femme, c'est qu'elle permet, outre l'imbrication des sexes, la communion des consciences, offrant à chaque partenaire l'opportunité non pas de se perdre dans l'autre mais, au contraire, de s'y trouver, dans le respect des différences et des complémentarités. C'est cette aventure-là ' unique en son genre ' que mes mots tentent de cerner tout au long de ces 64 poèmes. Lesquels prennent parfois ' pour mieux chercher à la célébrer ' une forme géométrique, très pensée, qui contribue, par son pouvoir évocateur, à renforcer le poids des mots. Facile à insérer dans les articles d'un blog, cette « empreinte » propre à certains s'est avérée beaucoup plus difficile à mettre en place dans le cadre des contraintes typographiques qu'impose l'édition. Il m'a fallu faire le choix d'un format hors norme pour ce genre de publication ainsi que d'une présentation incongrue qui en déconcertera plus d'un. Je les prie de m'en excuser, convaincu qu'une telle disposition permettait de mieux rendre compte de la force de ce qui se voit comme de l'envoûtement de ce qui se lit.

En dernier lieu, il appartiendra à chaque lecteur d'interpréter l'intitulé de ce recueil « Corps et âme, au diable ! » comme il l'entend et, selon ses états d'âme du moment, d'y voir là une invite à baisser les bras, las de se battre, soucieux de quitter ce monde au plus vite ou, au contraire, une incitation à s'y ancrer toujours plus en s'y jetant à corps perdu, sans retenue et arrière-pensée, prêt à s'y damner si nécessaire pour jouir de tous les plaisirs éphémères de la vie'

Philippe Parrot
Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Corps et âme, au diable !
Corps et âme, au diable !