Noun\'guini

De demandeur d'asile à sans-papiers

- qui vous a montré le chemin ? C'est la première fois que venez en France non ?
- euh...oui ; en fait quand je suis arrivé, à l'aéroport

Plus de détails

95588

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 151

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    12€61
  • PDF
    6€19

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
* Champs requis

Autour de Noun\'guini

Découvrir Noun\'guini
À propos de l'auteur
Cet auteur n'a pas de description
Résumé
- qui vous a montré le chemin ? C'est la première fois que venez en France non ?
- euh...oui ; en fait quand je suis arrivé, à l'aéroport je me suis renseigné auprès d'un taximan ; et c'est lui qui m'a conduit jusqu'ici.
- ' hum ! D'accord ! Et votre passeur, comment il s'appelle ?
Je donne le nom ; du moins le prénom et le surnom [que je lui connaissais]
- très bien ; vous avez apporté des papiers avec vous ? Des pièces d'état civil ? Acte de naissance ?
- oui madame ;
Je sors : acte de naissance, diplôme du baccalauréat et carte d'étudiant ; un médiocre document imprimé sur du papier cartonné rose.
- OK ; attendez je reviens.

Seul, assis dans mon fauteuil, je me questionnais. Tout le long de cet interrogatoire, elle m'avait donné l'impression qu'elle ne croyait pas un seul mot de toute cette ''grossière'' histoire que j'avais tenté de lui faire avaler. J'avais le sentiment que pour elle c'était un ''déjà entendu''. Un vieux disque, pitoyable de surcroît, un tissu de bobards qu'on lui avait rabâché des dizaines et des dizaines de fois par des gens ''malhonnêtes'' comme moi, a un point tel qu'elle pouvait anticiper les réponses que j'allais lui donner. Ainsi se permettait-elle de me couper continuellement, pour elle même terminer mes réponses. Mon sentiment était donc qu'elle m'avait jugé. Je devinais la petite voie dans sa tête :
- « pffffffffff.... tous des menteurs ! ».
Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
De demandeur d'asile à sans-papiers
De demandeur d'asile à sans-papiers