Véronique AUDELON

Écrits de la Lune

Dans ces Écrits de la Lune, j’ai glissé sept nouvelles, dont les deux premières ont remporté le Premier Prix des Troubadours, au concours de La Belle

Plus de détails

163291

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x20 cm

Pages : 56

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782918794042

Aucun point de fidélité pour ce produit.


  • Papier
    6€00

6,00€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Écrits de la Lune
Écrits de la Lune
Dans ces Écrits de la Lune, j’ai glissé sept nouvelles, dont les deux premières ont remporté le Premier Prix des Troubadours, au concours de La Belle

Autour de Véronique AUDELON

Découvrir Véronique AUDELON
Ses ouvrages
Résumé
Dans ces Écrits de la Lune, j’ai glissé sept nouvelles, dont les deux premières ont remporté le Premier Prix des Troubadours, au concours de La Belle Aude Poétique de Carcassonne.

Bien qu’en ayant écrit d’autres, j’ai sélectionné celles-ci car elles ont un point commun : les « petits héros » de toutes ces histoires sont des enfants.
Imaginaires ? Malheureusement... non !

Nouvelles qui abordent des thèmes durs : le viol, la pédophilie, la guerre, l’exil, la maltraitance, le handicap...
Un livre dont on ne sort pas tout à fait pareil que lorsque l’on y est entré...
Vos avis
5 étoiles 6
4 étoiles 0
3 étoiles 2
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)

Hélène Caussignac
J'ai lu beaucoup de thrillers, dont de très très bons, mais rien qui s'approche de ces écrits de la lune. Rien qui soit aussi bouleversant. Peut-être est-ce parce que ça ne touche que des enfants et réveille l'enfant qui est en nous, ou notre sensibilité de mère, je ne sais pas, mais en tous cas, on ne ressort pas indemne de ces petites histoires si percutantes ! Je n'arrive pas à dire laquelle de ses histoires m'a le plus remuée, mais j'ai été soulagée par la fin de la dernière, qui redonne un peu d'espoir.
L'auteur a un talent que je n'avais encore jamais vu ailleurs. A ne pas lire, toutefois, un jour de déprime, ou alors, si, justement, pour se rendre compte que la vie de la plupart d'entre nous est semée de roses que nous ne voyons pas, et que cette lecture rend évidentes !! Bravo à l'auteure !

    Monyclaire
    En lisant ce livre, le lecteur partage quelques instant de la vie de ces enfants. De ces enfants comme on pourrait en connaître : Marie, Brahim, Amélie et tous les autres...Toute souffrance d'un enfant est inacceptable. Véronique nous présente tous ses sujets, graves et tristement d'actualité, mais toujours à travers le regard de l'enfant. Ces écrits sont comme recouverts d'un voile de pudeur. Une belle écriture qui ne peut pas laisser indifférent, elle vous vrille le cœur. Je n'ai regretté qu'une chose que cette lecture soit déjà achevée...
    Merci véronique.

      Jean-Marc Cambuzat
      (sauvegarde de l'ancienne version du site)
      Bien, je viens de fermer les "écrits de la lune"... Et en toute honnêteté, je ne peux pas dire qu'une seule de ces 8 nouvelles m'ait laissé indifférent. De cette touche de fantastique avec "les demoiselles de la maison haute" (il y en a qui devraient apprécier sur ce forum) jusqu'à l'émotion consacrée au travers de "la pépite d'or" et de ces interminables combats qui ruinent et détruisent sans jamais rien reconstruire, en passant par "le buisson blanc" ou enfin, Véronique nous laisse pour la fin du livre, sur une note d'espoir. Maline la fée !
      On comprend aisément pourquoi Véronique a obtenu plusieurs fois le premier prix lors de concours régionaux poétiques. C'est pas d'la triche !
      En toute sincérité, que tous ceux qui ont encore une once d'espoir dans les enfants et ce qu'ils portent en eux pour qui saura les éduquer, lisez "écrits de la lune" afin de vous rappeler, sans arrêt, qu'un enfant est ce qu'il y a de plus précieux au monde. Véronique le raconte si bien, à chaque page, dans chaque nouvelle.
      Merci Véronique la fée (grande fée).

        M. De Rodrigue
        (sauvegarde de l'ancienne version du site)
        ECRITS DE LA LUNE d'une Petite Fée au talent immense

        Quand on a le livre dans les mains, on est tout d'abord extasié par la beauté de la couverture où une adorable petite fille pense ou rêve sous un ciel marine éclairé par la belle dame brune.
        Tout de suite avec cette image, notre esprit s'envole vers au clair de la lune avec mon ami Pierrot et sa Colombine
        mais ... notre imagination romantique est stoppée NET avec la première nouvelle : L'ENTERREMENT DE L'INSTITUTEUR dont la chute vous amène un gôut amer dans la bouche.

        Nous reprenons notre souffle et abandonnons « l'honorable» instituteur dans sa tombe pour aller faire la connaissance du petit Brahim, de Joshua le bienheureux puis écouter LES BRUITS DANS LA NUIT ... !
        Encore un choc où la perversité, le vice, l'inhumanité nous éclatent une fois de plus, comme une bombe, à la figure !

        De noms en adjectifs, d'adjectifs en adverbes et en verbes: le tout, délicatement, posé comme une pathétique symphonie sur la portée de ses lignes, La Petite Fée, nous emporte avec brio et une pudeur extrême dans un monde où «notre enfant roi» est malmené et sa musique lancinante nous remplit d'émotions intenses et diverses.

        Avec « LES BUISSONS BLANCS» , une lueur d'espoir vient apaiser, juste un peu, juste un peu, la tension qui vous étreint à en pleurer, qui vous blesse comme des épines de rose plantées dans votre âme , car ces nouvelles font malheureusement partie de notre monde!

        Je ne sais pas quoi dire de plus!
        Encore sous le choc de l'émotion, je n'arrive pas à exprimer ce que je ressens exactement, mon coeur étant sous le déluge de tant de sentiments divers en cette seconde: rage, dégoût, vengeance: tous ces horribles sentiments qui transforment l'Homme en loup !

        Une chose peut-être ? La Petite Fée mérite d'être lue !

        Merci pour ces Ecrits de la Lune qui est un hommage, à toutes ces petites victimes.
        Hommage qui s'imprimera dans notre mémoire ; en regardant la télévision, on a tendance à très vite oublier puisque malheureusement, un drame chasse l'autre !

        Avec toute mon admiration !

          Raoul Ribot
          (sauvegarde de l'ancienne version du site)
          Petite Fée,

          Comment pourrait-on être déçu par la lecture de vos histoires ? Quand, d'une part, l'écriture est aussi limpide et pure qu'une source,débarassée de ses miasmes que sont les fautes diverses sur lesquelles on butte souvent et qui défigurent le texte et surtout le style dont le vôtre a belle allure ,d'autre part.
          En lisant vos écrits, on reconnnaît l'artiste . vous maîtrisez l'art poétique comme un troubadour du XII ème siècle qui savait trouver les bons mots et les belles musiques.
          J'ai donc pris un grand plaisir à vous lire non seulement pour la forme mais aussi pour le fond lunaire. Celui-ci a éclairé d'une façon magistrale les problèmes du mal sous tous ses aspects, le viol, la pédophilie,la guerre ,l'exil,les maltraitances, faisant de vous une écrivaine engagée, très sensible à la désespérance,ce qui est louable. Synovie nous rappelle à ce sujet que " Les chants désespérés sont les chants les plus beaux". Certes ces crimes abominables que vous avez évoqués avec fermeté sont l'expression de la cruauté de certaines gens ou plutôt monstres. Mais,par ailleurs,vous savez montrer votre côté sensible, délicat,pudique mais aussi sensuel sous les titres ci-après :"Le Monde des Caresses", "Envies","Voyage sensuel","J'écris sur ta peau", révélateurs d'un autre visage de votre humanité qui fait de vous une personnalité d'autant plus sympathique.
          Bien à vous,amicalement.

            Pascar Anres
            (sauvegarde de l'ancienne version du site)
            Petite fée,
            J'ai lu tes nouvelles avec un grand plaisir. J'ai aimé le style, l'émotion qui s'en dégage, les thèmes très forts touchant l'enfance... En bref, ce sont de magnifiques, que dis-je, de sublimes nouvelles et je les ai adorées ! Je suis preneur des autres textes qui doivent attendre dans tes tiroirs ! Et je dis aux habitués du forum TBE : achetez les "écrits de la lune" de petite fée !!! Votre bibliothèque s'enrichira d'un recueil qui ne laisse pas indifférent, et qui après fermeture vous hante encore. Cela est si rare !
            Bon courage à toi en ces moments difficiles, et merci pour ton investissement en faveur des auteurs "du dimanche" !
            Bises.

              Maria Luna
              (sauvegardé de l'ancienne version du site)
              Bonjour,

              Voilà, j'ai terminé les écrits de la lune. D'abord, pourquoi l'ai je acheté ? (puisqu'il n'était pas prévu au programme) l'extrait que Véronique avait mis sur le forum avait excité ma curiosité, plus que ça même ! j'ai été voir ce recueil plus en détail, il m'a plu, je l'ai acheté. Voili, voilou.

              Bon d'abord, la couverture est superbe, on voit que la dame s'y connaît ! Dès qu'on feuillette les premières pages, on voit aussi que la mise en page n'est pas un problème pour elle, du vrai travail de professionnel, c'est propre, clair, concis. Dès les premières lignes de la première nouvelle, je suis conquise, un rythme haletant, entraînant, des émotions à la pelle, tout ça enveloppé d'un phrasé impeccable.

              Ce qui m'a le plus plu et ce que j'en ai retenu ? Quand on commence une nouvelle, on ne sait jamais comment elle va finir : sois la fin va nous faire sourire, sois elle va nous glacer les veines.
              Certaines histoires sont dures, très dures, il y en a qui m'ont mis en colère, qui m'ont ému jusqu'aux larmes et d'autres qui m'ont fait sourire. Bref, véronique sait manier les mots et nous entraîne toujours là où elle l'a décidé. Ces enfants, héros, de ces nouvelles prennent vie sous nos doigts, bougent, rient, pleurent, crient... au détour de leur mots, leur histoires... Petite fée est une vraie magicienne (sourire) Ce recueil m'a touché au plus profond de moi et quand un auteur arrive par cette étrange magie et alchimie à émouvoir à ce point le lecteur et lui donner les mêmes émotions que ces enfants au moment où eux les ressentent, c'est que cet auteur a un véritable don qui s'appelle le talent et Véronique en a à revendre !

              Je le conseille sincèrement à tous et toutes, de plus, il n'est vraiment pas cher, ce qui ne gâte rien ! (je veux dire, ça se glisse partout ces petits livres)

              Un grand merci donc à l'auteur qui a su m'emmener dans les rêves ou parfois les cauchemars de ces enfants. Je le relirai très certainement de temps à autre tant je l'ai aimé.

                Christine Casuso
                (sauvegardé de l'ancienne version du site)
                J'ai fini tes "écrits de la lune", je suis subjuguée par ta plume fluide et agréable à lire. C'est bien simple, je n'ai pas pu poser ton recueil jusqu'au point final. J'ai apprécié (tu t'en doutes) la plus fantastique de toutes, mais chaque texte est intéressant, agréable, même si les fins sont souvent sombres. Je ne peux même pas te donner mes nouvelles préférées, car toutes ces hitoires ont quelque chose de spécial. Gros coup de coeur toutefois pour (aller je me lance!) "l'enterrement de l'instituteur", "les demoiselles de la Maison-Haute" (forcément), un soir de printemps" et "les bruits de la nuit". Cela ne veut pas dire que les autres ne sont pas bien, j'ai juste cité mon coup de foudre.
                Félicitation Véronique. Superbe recueil.
                Bisous.

                  Donnez votre avis
                  Écrits de la Lune
                  Écrits de la Lune