Brigitte Bianco

Et pleurent les talons aiguilles...

Témoignage dur et sans concession. Une enfant complexée, humiliée par les sarcasmes des élèves de son collège se jette dans la gueule du loup, q

Plus de détails

80780

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 203

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782953707922

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 2 points de fidélité. Votre panier totalisera 2 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,40 €.


  • Papier
    20€00
  • PDF
    12€90

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Et pleurent les talons aiguilles...
Et pleurent les talons aiguilles...

Témoignage dur et sans concession. Une enfant complexée, humiliée par les sarcasmes des élèves de son collège se jette dans la gueule du loup, q

Autour de Brigitte Bianco

Découvrir Brigitte Bianco
Ses ouvrages
Résumé

Témoignage dur et sans concession. Une enfant complexée, humiliée par les sarcasmes des élèves de son collège se jette dans la gueule du loup, quand elle rencontre un petit voyou qui l’entraîne dans une descente aux enfers impitoyable.
Prostitution, drogue, sadomasochisme, pornographie et mauvais traitements. Rien ne lui sera épargné. Pour garder son fils elle supportera l’innommable.
Si j’ai décidé de raconter une histoire aussi sordide, c’est pour ouvrir les yeux de ceux qui n'osent ou ne veulent les ouvrir sur ces femmes victimes et préfèrent leur jeter la pierre.
Voici donc le chapitre « Innommable » seulement effleuré dans « Moi Angénue ». J’ai enfin trouvé le courage et la force de l’écrire.

Avis des lecteurs
5 étoiles 3
4 étoiles 2
3 étoiles 2
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)
1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

A lire !

    2 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

    « Et pleurent les talons aiguilles »: Le témoignage poignant d'une lente et profonde déchéance, tout à la fois subie et paradoxalement voulue, suivie d'une rédemption et d'une résilience exemplaires. Un récit dur mais qui sait toujours éviter la facilité et la vulgarité alors même que la matière s'y prête. La langue est fluide, agréable à lire, directe, sans se payer de mots. Un texte riche qui ne s'étale pas dans l'apitoiement sur soi et partant sait éviter la tentation du délayage. Il porte avec sincérité témoignage des dangers encourus par des femmes mal armées ou affaiblies face à des pervers narcissiques. Au final une autobiographie qui se lit comme un roman noir au dénouement heureusement salvateur aidé par la force de l'amitié quand elle sait être vraie, c'est-à-dire fidèle et altruiste.
    Une histoire passionnante à lire pour tout l'espoir qu'elle contient.
    Jean-Patrick Caille

      1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

      Brigitte : depuis le temps que je te disais que je lirai tes livres ! j'ai adoré ton livre, je l'ai lu en une soirée - tu es talentueuse - je vous conseille ce livre, vous ne pourrez pas le lâcher avant le dernier mot

        1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

        Premier livre que j'ai lu de Brigitte Bianco. Bravo ! il m'a donné envie de lire tous les autres !

          1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

          Un livre écrit parfaitement et sous les lignes on perçoit exactement la douleur de l'auteur, ce qui parfois nous ramène à notre propre vie. Merci

            1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

            De génération en génération malheureusement cela arrive, ce récit est poignant, douloureux, on souffre pour Cendrine

              1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

              Un témoignage bouleversant, qui fait froid dans le dos raconté sans vulgarité mais avec beaucoup d'honnêteté. Un livre vrai qui éclaire le quotidien de ces femmes victimes et exploitées. Je recommande vivement. Je l'ai lu d'une seule traite.

                Donnez votre avis
                Et pleurent les talons aiguilles...
                Et pleurent les talons aiguilles...