Philippe JACQUEMIN

FUITES INFINITIVES

1985… des problèmes au travail, l’auteur s’est réfugié dans la poésie… Il trouvera Charles Baudelaire, ses paradis artificiels pour rêver aux chimères

Plus de détails

217585

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 132

Impression : Noir et blanc

Aucun point de fidélité pour ce produit.


  • Papier
    6€00

6,00€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Nos engagements
Nos engagements

Envoyer à un ami
FUITES INFINITIVES
FUITES INFINITIVES
1985… des problèmes au travail, l’auteur s’est réfugié dans la poésie… Il trouvera Charles Baudelaire, ses paradis artificiels pour rêver aux chimères

Autour de Philippe JACQUEMIN

Découvrir Philippe JACQUEMIN
Ses ouvrages
Résumé
1985… des problèmes au travail, l’auteur s’est réfugié dans la poésie… Il trouvera Charles Baudelaire, ses paradis artificiels pour rêver aux chimères. Il (re)rencontrera Victor Hugo, tant de tempêtes pour tenter de fuir avec le vent, et Arthur Rimbaud pour changer d’univers. Il rappellera Paul Verlaine pour s’écorcher les mains lorsqu’ELLE réapparaît, pour nager jusqu’au large, fuir le sol ; Il chimèrera avec Nerval pour crier sa colère et se recomposer. Il rôdera avec les chiens pour débusquer Emile Verhaeren. Enfin, il se videra avec Antonin Artaud, il blanchira des nuits et des histoires noires avec André Frédéric puis il traversera ses heures avec Gérald Neveu, jusqu’à s’enfermer dans sa tête.


Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
FUITES INFINITIVES
FUITES INFINITIVES