François Setrin

La folie était mon métier

J'en préviens mon lecteur tout de suite. Ce qu'il va lire n'est pas un livre sur la psychiatrie ou un traité de psychiatrie. Même si la psychiatrie y

Plus de détails

173283

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 203

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782956173700

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    15€00

15,00€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison
Livraison
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé

Envoyer à un ami
* Champs requis

Autour de François Setrin

Découvrir François Setrin
Ses ouvrages
Résumé
J'en préviens mon lecteur tout de suite. Ce qu'il va lire n'est pas un livre sur la psychiatrie ou un traité de psychiatrie. Même si la psychiatrie y est présente à toutes les pages, dans tous les mots. Ce ne sont que quelques souvenirs de quarante ans de carrière. J'étais Infirmier de Secteur Psychiatrique. Je travaillais au milieu de la folie, avec les fous, pour les fous. Ce n'était ni un sacerdoce ni un apostolat. Juste un métier, mon métier. Même si j'ai connu des moments inévitables de lassitude, de fatigue, de découragement, voire de dégoût, je l'ai aimé, ce métier.
Pour des raisons évidentes, les prénoms ont été modifiés.
Vos avis
5 étoiles 1
4 étoiles 0
3 étoiles 0
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)
1 personne(s) juge(nt) cet avis utile.

Aux jeunes qui démarrent dans le métier, aux anciens qui commencent à être blasés, à tout ceux qui se questionnent...ce livre est un exemple, un souffle réaliste, il apporte des réponses à nos questions et nous permet d améliorer notre regard et nos pratiques.Un ouvrage qui redonne un espoir à nos fonctions et à nos accompagnement soignants, soignés. Ecrit avec lucidité, avec beaucoup de tolérance et par quelqu'un qui a sans aucun doute exercé avec une ouverture d'esprit remarquable avec l'humain et sans aucun doute par passion.

    Donnez votre avis
    La folie était mon métier
    La folie était mon métier