JOEL MEYNIEL

L’ÉMANCIPATION FÉMININE AU XVIIIe

Au XVIIIe siècle, Paris a supplanté Versailles. Les salons, les académies, les loges maçonniques, les clubs, les cafés, et le noble jeu de l'arc devie

Plus de détails

174881

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 388

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782322084456

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    16€00
  • ePub
    7€00

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison
Livraison
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
* Champs requis

Autour de JOEL MEYNIEL

Découvrir JOEL MEYNIEL
Ses ouvrages
Résumé
Au XVIIIe siècle, Paris a supplanté Versailles. Les salons, les académies, les loges maçonniques, les clubs, les cafés, et le noble jeu de l'arc deviennent les nouveaux lieux de sociabilité où l'on se sent plus libre. Ces centres furent le « terreau » d'idées neuves, et parmi elles, celle de l'égalité des sexes.Refusant le diktat du corps et le déterminisme biologique, les femmes y montrent leurs capacités à s'inscrire dans une économie symbolique régie par la fiction égalitaire, et la reconnaissance. Certaines soulignent les similitudes intellectuelles des hommes et des femmes et en déduisent des droits égaux à l'instruction, à la citoyenneté, à la gouvernance et à l'accès à tous les secteurs de la société.
Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
L’ÉMANCIPATION FÉMININE AU XVIIIe
L’ÉMANCIPATION FÉMININE AU XVIIIe