Mireille BONNARDEL

ONDINE

Coup de coeur
Une petite fille au doux prénom, au patronyme usurpé, sa mère l'oublie dans une famille d'accueil... Elle recherche l'évasion et l'amour triomphant da

Plus de détails

119584

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 181

Impression : Noir et blanc

Coup de coeur : Vous aimez les histoires intimistes ? Les héroïnes sensibles, battantes, sensuelles, aussi fortes que fragiles ? Les filles des années soixante ? Oui ? Alors vous aimerez Ondine... ses fêlures, ses choix, son chemin...

N° ISBN : 9782955252208

Aucun point de fidélité pour ce produit.


  • Papier
    7€61

7,61€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
ONDINE
ONDINE
Une petite fille au doux prénom, au patronyme usurpé, sa mère l'oublie dans une famille d'accueil... Elle recherche l'évasion et l'amour triomphant da

Autour de Mireille BONNARDEL

Découvrir Mireille BONNARDEL
Ses ouvrages
Notre coup de coeur

Vous aimez les histoires intimistes ? Les héroïnes sensibles, battantes, sensuelles, aussi fortes que fragiles ? Les filles des années soixante ? Oui ? Alors vous aimerez Ondine... ses fêlures, ses choix, son chemin...

Résumé
Une petite fille au doux prénom, au patronyme usurpé, sa mère l'oublie dans une famille d'accueil... Elle recherche l'évasion et l'amour triomphant dans Nous Deux, l'hebdomadaire qui porte bonheur.
Elle rencontre Charles. Il l'aime follement. Ses baisers, ses mains, son corps sur le sien lui font découvrir sa sensualité,
Armand lui offre de tendres réveils dans des hôtels de charme. Sa générosité apaise sa soif d'estime et d'affection,
Victor lui récite des vers dans le creux de l'oreille... Il cherche la petite bête dans les replis de son corps, la fait rire aux éclats...
Avec Arnaud se dessinent le mariage... La vie champêtre... La maternité...
Pourtant, son quotidien se fissure...
Avis des lecteurs
5 étoiles 0
4 étoiles 1
3 étoiles 0
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)

Lors du changement de logiciel de TheBookEdition, les avis cités sur Ondine ont été effacés. Je me permets de les remettre.

Madeleine : Ce qu'il m'importe de te dire en tant que lectrice c'est la transfiguration qui s'opère de ce personnage d’Ondine qui se construit dans un univers qui peut sembler chaotique au départ, dans lequel le lecteur se perd tant il est difficile de fixer les repères, et qui ne s'encombre pas de valeurs étrangères, mesurant avec son être, sa chaire et son cœur l'accueil à faire aux chemins qui se présentent et qui, comme par enchantement, y rencontrent d'autres êtres qui les accompagnent, les conduisent sur leur chemin propre, tout en leur laissant la liberté d'en prendre le meilleur et de partir.

Anne-Marie : J’ai suivi avec intérêt le parcours de vie d’Ondine. Je l’accompagnais dans sa lutte pour s’en sortir. J’ai senti sa blessure, jamais guérie… J’ai aimé son caractère déterminé, sa générosité envers ses frères et sœurs malgré son jeune âge et ses propres difficultés, devant sa maternité…réussie. Je suis admirative devant cette force qui lui fait faire reprendre des études… Et mine de rien choisir sa vie, malgré…Elle est une gagnante. Je suis curieuse de la suite... Mais j’aurais aimé que les personnes qui « entourent » Ondines soient plus travaillées. C’est à dire que tout le livre ne soit axé totalement sur Ondine. Que l’auteur donne plus de présence aux autres et à leur point de vue. Ce qui aurait fait une respiration. Ton livre est dense.

Françoise : Ton bouquin est fascinant, je l’ai dévoré. Il est très agréable à lire, très imagé, rythmé, mais je suis surtout scotchée par cet appétit de vivre qui le traverse, et qui à la fin est mis à l’épreuve… On attend la suite ! Et, bien sûr, je ne peux m’empêcher de comparer avec ma propre vie, d’autant que nous sommes de la même génération….

Jacqueline D : J’ai beaucoup aimé ton livre. Je l’ai lu à un rythme soutenu voulant toujours en savoir plus. C’est bouleversant. Comment rester insensible à l’enfance chaotique, douloureuse d’Ondine ? Ton écriture est claire, lisible, tu as su trouver les mots justes, simples pour m’émouvoir et même me faire pleurer car je suis ton amie. Je le relirai.

Mireille C. : J’aime te lire. J’aime les histoires de vie. J’ai lu Ondine d’une seule traite. Il y a du suspens. J’étais curieuse de découvrir la suite des épisodes qui s’enchaînaient. La narratrice nous révèle une Ondine qui s’est inscrite du côté de la vie échappant ainsi à une mort symbolique.

Dédée - Je l'ai lu deux fois. Ton livre m'a énormément touchée, retrouver la petite fille, puis l'ado, la femme, l'amante, la mère... j'ai éprouvé une tendresse toute particulière pour l'ado, la femme, toujours à la recherche d'amour. Mais en fait on est tous à la recherche d'amour...

Ruth : J’émerge des eaux profondes, assombries et même parfois opaques de votre récit dédié à Ondine. Des eaux dont on ne ressort pas impunément, tellement le personnage est émouvant et pathétique. Quel parcours de vie douloureux pour enfin apercevoir la lumière ! J’ose en conclure que son histoire s’inspire de votre propre parcours, sinon d’une personne qui vous est très proche. Aucune embûche, aucun obstacle ou piège ne lui sont épargnés. Encore heureux que cette fillette, petite créature fragile, frustrée et si sensible qui aspire à l’amour, rencontre parfois sur son long chemin de croix un être plus fort qu’elle, une complice qui « lui veut du bien », souvent sous l’apparence féminine, telle Jeanne ou Hélène. L’écriture du récit est rythmée, relayant fluidité, hésitation et envol. S’y dessinent volontiers des retours en arrière ou en avant, d’où même des répétitions - volontaires (?). Cela dit, je constate que vous aimez manier « la plume au bout des doigts » … Quant à la typographie, voire la mise en page, sans doute vous est-elle imposée ? Sinon elle ajoute une note d’infinie tristesse tout au long des pages.

    Donnez votre avis
    ONDINE
    ONDINE