Nos délais de fabrication sont actuellement de 3 à 10 jours ouvrés.

Jean-Louis HAUTEMPENNE

Plaques d'impression du Musée Lambinet

« Diane et Endymion », Télémaque et Calypso », « Le char de l'aurore », « L'art d'aimer », « Dites merci », « La danse savoyarde », six

Plus de détails

135821

Reliures : Dos carré collé

Formats : 21x29,7 cm

Pages : 106

Impression : Couleur

N° ISBN : 9782955235324

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    19€94

19,94€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Nos engagements
Nos engagements

Envoyer à un ami
Plaques d'impression du Musée Lambinet
Plaques d'impression du Musée Lambinet
« Diane et Endymion », Télémaque et Calypso », « Le char de l'aurore », « L'art d'aimer », « Dites merci », « La danse savoyarde », six

Autour de Jean-Louis HAUTEMPENNE

Découvrir Jean-Louis HAUTEMPENNE
Ses ouvrages
Résumé
« Diane et Endymion », Télémaque et Calypso », « Le char de l'aurore », « L'art d'aimer », « Dites merci », « La danse savoyarde », six « toiles de Jouy », terme générique désignant les toiles imprimées. Ces six toiles du début du XIXe siècle, correspondent aux six plaques d'impression conservées au Musée Lambinet à Versailles. Ces toiles dites « toiles à personnages » étaient utilisées comme tissus d'ameublement ; leurs dessins figuratifs étaient empruntés à la mythologie, aux allégories, aux scènes pastorales ou aux romans à la mode, mais aussi à la vie quotidienne, thèmes au goût de la bourgeoisie et des classes moyennes du XIXe siècle.
Quelle est l'origine de ces toiles ? Toiles de Nantes, toiles de Beautiran ? Les avis des experts sont partagés. Quant aux plaques, s'agit-il des plaques d'impression originales ou de copies ?
M. Barbet a fait don de ces toiles en 1926 ; qui était-il ? Son nom bien sûr, est associé aux toiles imprimées ; Juste Barbet de Jouy était le dernier propriétaire de la manufacture Oberkampf à Jouy-en-Josas, et Henri Barbet était indienneur en Normandie ; cela expliquerait-il l'origine des plaques ?
Beaucoup d'interrogations qui aiguisent l'esprit de recherche d'un collectionneur et qui ont fait l'objet du présent document.
Cette édition 2, par l'exploitation de documents complémentaires, renforce le lien de ces plaques et des toiles avec la manufacture de Beautiran, justifiant le nouveau sous-titre « ' et les toiles de Beautiran ».
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Plaques d'impression du Musée Lambinet
Plaques d'impression du Musée Lambinet