Maï NGUYEN-THEM

RÉSILIENCE

NEW
Nouveau
Ce recueil compile deux nouvelles sur le thème de la résilience écrites en 2009.

La première nouvelle, Tsingarina, retrace l’itinéraire d’un peintr

Plus de détails

193129

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 192

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    11€00
  • PDF
    8€00

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
RÉSILIENCE
RÉSILIENCE
Ce recueil compile deux nouvelles sur le thème de la résilience écrites en 2009.

La première nouvelle, Tsingarina, retrace l’itinéraire d’un peintr

Autour de Maï NGUYEN-THEM

Découvrir Maï NGUYEN-THEM
À propos de l'auteur
Plongée précocement dans la littérature française, l'auteure s'est abreuvée de livres en tout genre, des vers de Rimbaud à la prose de Flaubert en passant par les romans de Stendhal, le théâtre d'Hugo ou de Racine. Sur les œuvres classiques de la littérature française s'agrégèrent des auteurs étrangers tels que Virginia Woolf, Wajdi Mouawad et bien d'autres...Maï NGUYEN-THEM livre une vision réaliste de l'existence, mêlant récits d'aventures intérieures et thriller psychologique. Dans le but de mieux dénoncer les stéréotypes de notre société, l'usage de symboles et d'allégories au service du récit est récurrent. L'auteure est également artiste plasticienne depuis 2010. L'obsession de l'auteure est bel et bien de capter la perception intime des événements à travers le portrait détaillé des ressors psychologiques des protagonistes.
Résumé
Ce recueil compile deux nouvelles sur le thème de la résilience écrites en 2009.

La première nouvelle, Tsingarina, retrace l’itinéraire d’un peintre de l’enfance à l’âge mûr. Hermann et Marina vivent sous le même toit avec les trois enfants de Marina. Mais que se cache-t-il derrière la figure d’Hermann, ce peintre qui a arrêté de peindre ?

La seconde nouvelle, Adèle, est un récit aux multiples facettes où les divers personnages se retrouvent dans un piège final spectaculaire et où « Adèle », personnage mystérieux, rôde, dans les rêveries entêtantes d’un adolescent charismatique mais aussi, allégorie du féminin, hante le quotidien d’un avocat en proie à la panique.
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
RÉSILIENCE
RÉSILIENCE