Charlotte Boyer

Trois cents secondes

Je n'ai rien lavé. J'ai juste... écrit. J'ai couché plusieurs centaines de fois cette scène sur le papier. En espérant que tout redevienne comme avant

Plus de détails

60419

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x20 cm

Pages : 82

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782953567304

Aucun point de fidélité pour ce produit.


  • Papier
    6€00
  • PDF
    4€70

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison dès 0.01 €
Livraison dès 0.01 €
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Trois cents secondes
Trois cents secondes
Je n'ai rien lavé. J'ai juste... écrit. J'ai couché plusieurs centaines de fois cette scène sur le papier. En espérant que tout redevienne comme avant

Autour de Charlotte Boyer

Découvrir Charlotte Boyer
À propos de l'auteur
31 août 1987 : naissance à Lyon.
2000 : commence à écrire une série de poème.
2006 : écrit sa première nouvelle A toi de voir et remporte le concours de poésie des lycéens de Lyon.
2008 : publication de son premier recueil de nouvelles A jamais et de tout temps aux éditions Amalthée.
2009 : publication de son deuxième recueil de nouvelle Trois cents secondes chez TheBookEdition.
2010 : participe à deux collectifs : Un peu de lecture ? et Bons baisers de partout. Première lecture publique à Charbonnière-les-Bains (69). Participe à cinq concours de nouvelles et poésie et commence l'écriture d'un premier court roman. Premier salon du livre à Attignat.
2011 : publication d'Adrien Poche chez TheBookEdition et second salon à Attignat. Deuxième participation au collectif Bons baisers de partout. Création du Challenge 1000 mots.
2012 : écriture de son premier roman : La semaine interdite.
2013 : publication de la seconde aventure... En savoir plus
Résumé
Je n'ai rien lavé. J'ai juste... écrit. J'ai couché plusieurs centaines de fois cette scène sur le papier. En espérant que tout redevienne comme avant... Je sais, les murs ne tombent pas toujours sous les belles lettres. Mais là, je crois que j'ai fait quelque chose de fort. « Et si ? »... « Et si ? »... Deux mots qui vous empêchent de dormir. Ces deux mots résonnent et surtout, vous empoisonnent, tournent. Brûlent. Des milliards de questions commencent par ces deux petits mots. « Et si ». On sait malgré tout ce que l'on veut faire. Et si j'avais cette deuxième chance ?

Je ne sais pas pourquoi. Peut-être tout juste comment. Mais je l'ai eue.
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Trois cents secondes
Trois cents secondes