Nos délais de fabrication sont actuellement de 3 à 6 jours ouvrés.

La Fabrique Spinoza

Violences conjugales et sexuelles

En France, une femme est violée toutes les 7 minutes. Les tribunaux sont impuissants puisque seulement 10% des violences conduisent à des plaintes. Po

Plus de détails

240828

Reliures : Deux points métal

Formats : 21x29,7 cm

Pages : 26

Impression : Couleur

Aucun point de fidélité pour ce produit.


  • Papier
    7€59

7,59€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Nos engagements
Nos engagements

Envoyer à un ami
Violences conjugales et sexuelles
Violences conjugales et sexuelles
En France, une femme est violée toutes les 7 minutes. Les tribunaux sont impuissants puisque seulement 10% des violences conduisent à des plaintes. Po

Autour de La Fabrique Spinoza

Découvrir La Fabrique Spinoza
À propos de l'auteur
L’Observatoire Spinoza est la branche étude de la Fabrique Spinoza. Nous produisons donc des études qui croisent les différents champs de la société et la thématique du bonheur.En 2011, la Fabrique Spinoza naissait d’une intention : placer le bonheur au coeur du débat dans notre société, en faisant la part belle aux savoirs scientifiques. En effet, il existe un contenu riche, issu du monde de la recherche, une “science du bonheur”, qui reste pourtant inaccessible et inconnu de la majorité des individus, acteurs civils, politiques et économiques.Peu après sa création, la Fabrique Spinoza alors think-tank du bonheur citoyen, obtenait des marques de reconnaissance institutionnelles : nommé l’un 12 principaux think-tanks français, rédacteur-coordinateur d’une commission de l’ONU sur le BNB (Bonheur National Brut), correspondant en France du projet de l’OCDE Wikiprogress, membre de la commission présidentielle dite Attali 2 sur l’économie positive.En 2017, la... En savoir +
Résumé
En France, une femme est violée toutes les 7 minutes. Les tribunaux sont impuissants puisque seulement 10% des violences conduisent à des plaintes. Pour lutter contre celles-ci à l’encontre des femmes, la Fabrique Spinoza propose de les examiner comme un enjeu de santé publique, à la fois parce qu’elles induisent un cout pour la société et parce que le corps médical dispose de réponses. En effet, il existe des protocoles de détection des violences à disposition du personnel soignant. Cela conduit la Fabrique Spinoza à proposer d’investir le médecin généraliste de nouvelles missions, d’étoffer la formation initiale sur le sujet, de renforcer la prise en charge et de réformer l’accompagnement des victimes.
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Violences conjugales et sexuelles
Violences conjugales et sexuelles