Jusqu'au 30 Avril, profitez de 5€ offerts dés 10€ d'achats* avec le code : DECOUVERTE

PIERRE-JEAN CARDONA

38, RUE DE CONSTANTINE

"Aéroport de Maison-Blanche. J'embrasse mon père et dis au revoir au chauffeur. Je m'avance dans les couloirs de l'aérogare avec les autres passagers,

Plus de détails

110570

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x17 cm

Pages : 92

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782954896502

Aucun point de fidélité pour ce produit.


  • Papier
    9€90

9,90€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

LIVRAISON
LIVRAISON
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé

Envoyer à un ami
* Champs requis

Autour de PIERRE-JEAN CARDONA

Découvrir PIERRE-JEAN CARDONA
A propos de l'auteur
Cet auteur n'a pas de description
Résumé
"Aéroport de Maison-Blanche. J'embrasse mon père et dis au revoir au chauffeur. Je m'avance dans les couloirs de l'aérogare avec les autres passagers, sors sur le tarmac et me dirige vers l'avion. Je monte la passerelle et m'installe dans le DC4 qui décolle un peu plus tard. Je ne le sais pas encore: je quitte ce pays pour la dernière fois. Je comprendrai plus tard alors pourquoi mon père tenait à garder quelques souvenirs photographiques."

Ils ont été des centaines de milliers à devoir quitter subitement l'Algérie. Pour chacun d'entre eux, c'est une histoire personnelle, mais pour tous, ce fut un déchirement. Dans ce récit, l'auteur, alors adolescent en 1961, retrace quelques épisodes familiaux, dans la banlieue d'Alger, à Hussein-Dey essentiellement, dans une famille "de gauche".

Pierre-Jean Cardona a soixante-sept ans. C'est son premier récit.
Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
38, RUE DE CONSTANTINE
38, RUE DE CONSTANTINE