Patrick BONNET

Patrick (Ce Lutin) ses éditions http://patrickbonnet.wordpress.com/

(après "La Rencontre" et bientôt "Le Grand ménestrel")



Présentation.

Une écriture simple.

Ce qui touche, dans les textes de Patrick Bonnet, c'est le respect à l'état brut. Là, pas de dérive. Sa voix embarque. Sans roulis ni tangage, les pierres poétiques voguent et restent au plus près de la simplicité d'être un humain. Brut est tout le contraire de brutal. Simple n'a rien à voir avec facile. Les sons et les mots prennent de l'erre sans impulsion visible. Les rythmes reviennent et demeurent. Généreuse, voici une poésie où chacun se retrouve. Des présences simples sans figure tutélaire font oublier toute référence sans se perdre. Transpire dans chaque signe une foi sans faille. Au raz du quotidien qui parle surgissent les verticales partagées d'une évidence crue. Toute rencontre n'est qu'un intérieur qui trouve son dehors. Il faut beaucoup de modestie pour toucher les c??urs simples. Loin des prétentions, des arrogances et des tyrannies, cette écriture brute comme un dessin d'enfant ou de fou laissera résonner nos propres souvenirs, demain. En toute candeur. Sans doute est-ce là le prix du présent.

Didier Bazy.*

*(12 septembre 2008, Préfacier de la réédition, chez Pocket, de "Le Cid" Pierre Corneille et "L'Avare" Molière)

Vous aimerez aussi