Marie BORQUIN

Marie BORQUIN

Maman est brillante pour écrire. Elle a une belle écriture. Je pense que mon goût des mots vient d'elle.

On perd tellement du message en communication verbale, que j'aime la force des mots. Je tâche de trouver les termes honnêtes et justes. J'aime la variation des sentiments et le rythme qu'ils savent donner. J'ai conscience de leur incommensurable force.

J'aime la trace qu'ils laissent.

Si j'étais courageuse, j'aimerai écrire à la plume comme dans le temps, mais je suis une habituée du clavier, qui même lui, ne parvient parfois pas à être aussi rapide que ce que je veux écrire.

J'aime l'odeur du papier vieilli.

J'aime l'objet "livre".

C'est peut être aussi, tout simplement, un accomplissement personnel et un sens que je donne à ma vie ?

Vous aimerez aussi

Cet auteur n'a pas de livre publié