Jean-Marc CAVALIER LACHGAR

Jean-Marc CAVALIER LACHGAR

Site de l'auteur : www.kadgoddeu.org
Après plusieurs années passées au sein d'un grand groupe j'ai pris la direction d'une entreprise d'ingénierie radioélectrique, comptant de nombreuses références prestigieuses dans son secteur.
Ses missions s'exercent dans les domaines suivants:
-Couverture radioélectrique des enceintes fermées (Tunnels, sites industriels, mines, etc).
-Ingénierie radioélectrique.
-Modélisation radioélectrique.
-Développement spécifique de produits (amplification RF, filrage)
-Audit de réseaux.
-Mesures de champs.
-Optimisation de réseau.
-Fabrication de produits destinés à assurer la couverture des ERP du par le réseau INPT, (Police Pompiers)dans le cadre de la loi de modernisation de la sécurité civile.
Indépendamment de mes fonctions commerciales et de direction, je préside le syndicat national des installateurs en radiocommunications. Quoiqu'exerçant des fonctions liées au commerce je n'ai jamais cessé d'intervenir dans des domaines techniques et j'ai consacré ses dernières années à revenir à la conception d'amplificateurs audio à bases de tubes thermoioniques. Je ne me destinais pas spécialement à revenir aux bases constitutives de l'électronique analogique mais à la faveur de la restauration de radio anciennes j'ai été contraint de revenir aux notions fondamentales de l'utilisation des tubes.
Il existe une littérature abondante sur le sujet des tubes électronique en particulier en langue anglaise et quelques ouvrages en français dont certains de très bonne facture. Cette littérature abondante n'a rien de surprenant attendu que cette technologie est maintenant très ancienne. Elle est surtout la source de la quasi totalité des circuits modernes à base de semi-conducteurs qui sont leurs directs héritiers. Autrefois il existait un grand nombre de tubes mais la production moderne à réduit ce nombre à quelques références. Hélas les sources d'informations en langue française dans ce domaine sont rares. L'électronique analogique n'échappe pas à la règle régissant la science physique. Cette règle est très simple, elle suppose être capable de vérifier un résultat théorique par l'expérimentation. Certes le domaine de l'audio n'échappe pas à une certaine subjectivité. Encore faut il définir les contours de cette subjectivité. En aucun cas la subjectivité ne saurait violer les lois de la physique. Il existe donc un manque d'ouvrages techniques permettant au concepteur de faire le choix judicieux et objectif d'un circuit. L'analogique est un art du compromis. Le plus souvent entre performances complexité et prix. En relisant mes notes et les résultats de mes expérimentations j'ai constaté que je disposais d'assez de matériel pour combler ce manque. Si mes travaux sont en ligne à titre gracieux comme J'ai pensé qu'il était plus pertinent dans le domaine technique de pouvoir disposer d'un livre imprimé.

Les livres de l'auteur

Cet auteur n'a pas publié de livre pour le moment.