David Ruiz Martin

David Ruiz Martin

Menuisié de métier et à mon compte, je suis un fou de lecture depuis l'adolescence. J'ai pris mon courage à deux mains à l'âge de trente trois ans afin d'écrire et de publier mon premier roman "Le syndrome du morveux". Depuis, je m'efforce de sortir un livre tous les un an et demi à deux ans, afin de partager à mes proches et à ceux qui s'y intéressent, les nombreuses histoires qui somnolent dans ma tête.

J'ai commencé à lire à l'adolescence, puis à réellement écrire (mes premiers essais n'étaient pas très concluants) à l'âge de tente trois ans.

C'est Stephen King, le premier auteur qui m'a réellement fait "vibrer". Sensation que je tente de produire chez ceux qui me lisent . Mo Hayder pour son imagination, Sire Cédric et son univers propre à lui, et enfin Arnaldur Indridason pour les ambiances qu'il parvient à instaurer. J'en oublie beaucoup mais c'est précisément ceux-là qui m'ont donné envie d'écrire mes propres histoires

Mes styles de prédilections sont les thrillers, les histoires sombres, tout ce qui peut bousculer, déranger, choquer le lecteur, sans pour autant entrer dans la violence gratuite. Mes histoires ont toujours une morale, une fois arrivé à son terme, rien est gratuit, ici.

Vous aimerez aussi