Myriam Laffont

Myriam Laffont

Site de l'auteur : http://www.myriam-laffont.fr
En ouverture, cet extrait de la présentation écrite par Abdelmadjid Kaouah :
« Quand Myriam Laffont ouvre le ban, elle le fait avec panache. Avec largesse mais surtout avec exigence. Ceux qui la connaissent de proche ou de loin connaissent ou devinent sa passion pour les signes, scripturaires ou iconographiques (...). En fait c'est une longue passion ouverte qui s'amorce dès la prime enfance par une collision lunaire avec la typographie. Le lieu et l'espace ou se noue, se tresse et se fixe en bout d'effervescence la haute poésie. Le haut langage. Mer de tous les tangages. Vertiges. On peint, on écrit et puis les brassées de mots, les saccades du crayon conduisent à l'évidence d'un destin. C'est aussi ce que nommait Eluard l'évidence poétique.
Mais la hauteur chez Myriam ne signifie en aucun cas qu'elle se fourvoie avec la grandiloquence. Elle aime au contraire traquer la fragilité, les ambigüités, les fugacités, les détails tant dans les paysages naturels que humains. Un insecte, une vieille dame, un reflet de la Garonne, une voisine de compartiment dans le métro, toutes les postures fugaces, éphémères observées derrière une apparente inattention, participe lentement à une mise au net du réel. Maussade ou cruelle. Sans concession aux usages. (') »


En bref, une faiseuse, une auteur, une artiste/artisane, une éclectique, une autodidacte boulimique, une 100 (sans)-postures animée par sa seule cohérence ; désormais caractérisée par la publication simultanée de 5 livres en auto-édition, la belle aventure.

Vous aimerez aussi

Cet auteur n'a pas de livre publié