Marguerite Svirchevsky Andrieu

Marguerite Svirchevsky Andrieu

Marguerite Svirchevsky Andrieu naît à Soukhoum (Caucase) en 1918 alors que la Révolution fait rage en Russie.
L’exil débute pour elle en 1920, lorsque ses parents quittent pour toujours leur pays natal. Arrivée à Paris, après bien des errances, Marguerite commence en 1938 des études de médecine qu’elle interrompt quand la seconde guerre mondiale éclate. En 1946 Roland Andrieu, son mari, ouvre un cabinet médical dans l’Oise . Elle fait alors fonction de secrétaire et d’assistante.
Après le décès de ses parents et de son mari, fuyant les rigueurs du climat picard, elle décide en 1987 de quitter un endroit trop chargé de souvenirs et part à la Réunion.
C'est là qu'elle entreprend de relater la vie mouvementée de ses parents (La Saga des Svir), puis d'écrire ses propres mémoires jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale ainsi que ses souvenirs de trois voyages en Pologne avant que la guerre n'éclate.

Les livres de l'auteur