Christian Madegard

Christian Madegard

Doux rêveur avec les pieds bien sur terre, j'ai pris beaucoup de chocs de la part de la vie, mais je m'en suis sorti et je m'en sors encore, même si j'ai failli perdre l'usage de mes jambes. Les sentiments que je perçois me font réagir sous forme de paroles ou d'écrits. Je préfère l'amour à la haine et l'indifférence à la haine. J'exècre par dessus tout la béotiennerie, la bêtise ou pour employer un mot d'aujourd'hui, la connerie qui mène souvent à la violence et à la guerre. Je pardonne facilement avec un peu de temps. Et tout cela me fait parler ou écrire, ce qui donne des textes ou des poèmes selon l'heure, le lieu ou l'inspiration.

Vous aimerez aussi

Cet auteur n'a pas de livre publié