Louis Farges

Louis Farges

J'ai commencé à écrire à l'adolescence, très régulièrement, jusqu'à l'âge de 22 ans. Uniquement de la poésie.
J'ai participé à des scènes ouvertes au début des années 2000, dans des cafés parisiens, au moment de l'apparition du SLAM en France.
J'ai cessé d'écrire brutalement à l'âge de 22 ans, l'écriture n'étant plus pour moi une catharsis suffisante.
J'ai été hospitalisé à trois reprises au cours des deux dernières années, pour alcoolisme et dépression.
C'est à cette occasion que j'ai repris la plume, pour finir ma purge, à 41 ans.
Je me consacre actuellement exclusivement à la composition d'haïkus, forme poétique épurée qui va à l'essentiel.
Les mots comme une voie de guérison, complémentaire à mon suivi psychothérapique.
J'ai exercé toutes sortes de métiers, d'enquêteur téléphonique à éducateur, en passant par le métier de facteur ou le travail de scierie.
Engagé volontaire pour une ONG humanitaire, j'ai vécu un an dans le Caucase en 2008.
Du fait de ma pathologie, mon parcours peut sembler chaotique, aussi bien sur le plan affectif que professionnel.
En phase "haute", je m'adonne aussi volontiers à la photographie, une autre manière pour moi de m'exprimer et d'échapper aux tenailles acérées du réel.

Je suis l'auteur de 3 recueils de poésies.
"Les sirops surannés", écrit de 1998 à 2002; "Fragments dans l'ornière", écrit au cours de l'été 2021 et "Javel", écrit au cours de l'automne 2021.

En quelques mots

À quel âge avez-vous commencé à écrire ? J'ai commencé à écrire à l'adolescence.
Quel est votre auteur préféré ? Paul-Jean Toulet
Quel est votre style littéraire préféré ? La poésie

Les livres de l'auteur

Cet auteur n'a pas publié de livre pour le moment.