Pascale Rey-Dennefeld

Pascale Rey-Dennefeld

Enfant, l'écriture m'était difficile. J'étais affligée d'une dyslexie pénible, mais les mots ouvraient mes rêves. Je les ai apprivoisés peu à peu. Ils ont été mes compagnons de bonheur, de tristesse, d'envies et de dégoûts... Ils m'ont permis d'effleurer la poésie, d'entrer dans le théâtre, de construire des nouvelles et d'aboutir un premier roman que je vous propose : La remise à zéro.
Mariée à un musicien, compositeur, chef d'orchestre, j'ai été encouragée à l'écriture, l'importance de l'acte de création est évidente chez nous. Je suis passée par l'atelier d'écriture qui a fait éclore en moi la liberté des mots mais qui m'a aussi fait découvrir que je devais écrire seule et longtemps. Du poème, je suis passée au roman. Le premier est à découvrir par les lecteurs, le deuxième est en couveuse et les idées ne me manquent pas

Vous aimerez aussi

Cet auteur n'a pas de livre publié