myriam DOIN

myriam DOIN

Heureuse en amour (mariée au même homme depuis vingt ans) mère comblée (deux filles adoptées au Viet Nam il y a quinze ans). Je suis une autodidacte. L'écriture est une passion que j'aime faire partager. Ecrivain public, j'ai étudié la Théologie catholique et protestante parce que je voulais confronter mes connaissances (ce qui m'avait été transmis) avec ce que les religions enseignaient. Ce fut une vraie passion et révélation : Jésus n'est pas venu pour les riches et les bien portants, mais pour les pauvres, les malades et les pécheurs. A la bonne heure ! Voilà ce qui s'appelle la "Bonne Nouvelle" du salut. C'est beaucoup plus rassurant et tout d'un coup on se sent moins seul, moins incompris face à ce Jésus à la fois proche et humain dans un monde où règne l'injustice, la misère et l'indifférence. En même temps je découvrais que Jésus nous laissait l'entière liberté de choisir ou non de le suivre ... Curieuse de nature, J'aime la magie des mots. Qu'ils viennent spontanément à l'esprit ou qu'ils soient judicieusemnt choisis ils sont toujours l'expression d'une pensée profonde que l'on souhaite traduire et graver à jamais sur le papier pour ne plus qu'elle s'envole dans le jardin de l'oubli. Les mots réchauffent ou refroidissent mais ils ne laissent jamais insensibles. On les dévore, les savoure mais on peut aussi s'en délecter... il y en a donc pour tous les goûts. Je suis une passionnée hyper sensible, hyper émotive qui ne se prend pas au sérieux. J'aime l'humour, l'équilibre, l'harmonie, la générosite et l'intelligence, mais celle qui vient du coeur. Au diable la monotonie et l'ennui. J'aime tous les petits rituels qui permettent de se poser et de se retrouver. J'aime aussi surprendre ...de préférence agréablement bien sur. Entrer dans le monde de l'imaginaire et du rêve tout en gardant les pieds sur terre. Savoir encore s'évader... rêver. J'aime les paradoxes et il est parfois difficile de me suivre et de me cerner. Si on me dit impatiente on me dit aussi attachante. Je veux bien encore le croire. Et comme j'ai toujours une réserve de force, de dynamisme, d'énergie et de joie de vivre, enfouie quelque part au fond de moi, prête à jaillir à la moindre occasion, c'est aussi au service des plus démunis qu'elle est destinée. Donner de son temps pour les autres. Quel luxe aujourd'hui ... dans le tourbillon de nos vies ou chacun court après le temps, inlassablement, sans pouvoir jamais le rattraper. Mais prendre le temps d'un sourire, d'une parole, tendre une main vers l'autre. Vivre intensément l'instant qui nous est donné sans se préoccuper du passé et sans penser au futur mais en conjuguant le présent, c'est prendre le temps de vivre, le temps d'aimer ...

Vous aimerez aussi

Cet auteur n'a pas publié de livre pour le moment.