Jérôme Turquey

Dites-le avec des épines sans roses !

Malgré les déficits des comptes publics et sociaux, sous François Hollande, actions et omissions coûteuses des administrations, malgré les défi

Plus de détails

121193

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 128

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    15€00
  • PDF
    10€00

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Dites-le avec des épines sans roses !
Dites-le avec des épines sans roses !
Malgré les déficits des comptes publics et sociaux, sous François Hollande, actions et omissions coûteuses des administrations, malgré les défi

Autour de Jérôme Turquey

Découvrir Jérôme Turquey
À propos de l'auteur
A propos de l'auteur:

Après des études de juriste et d'économiste généraliste à Sciences Po Bordeaux, Jérôme Turquey a exercé des fonctions d'auditeur interne qui lui ont permis d'appréhender dans ses missions toutes les fonctions de l'entreprise.
Puis il s'est spécialisé en management de la qualité et RSE (Responsabilité Sociétale de l'Entreprise) pour accompagner les entreprises dans leur développement durable, notamment en réconciliant deux fonctions qui ne communiquent pas : le juridique et la qualité. Il a ainsi déposé la méthode Qualitiges® - La démarche novatrice d'amélioration continue par l'analyse des litiges.
Au service de ses clients chef d'entreprise dans les relations avec les parties prenantes et pour le développement d'une gouvernance efficiente, il accompagne aujourd'hui les entreprises dans leur démarche d'amélioration continue pour construire leur système de RSE notamment par l'approche de l'analyse des situations contentieuses :... En savoir plus
Résumé
Malgré les déficits des comptes publics et sociaux, sous François Hollande, actions et omissions coûteuses des administrations, malgré les déficits des comptes publics et sociaux, sous François Hollande, financement de facto par l'Etat d'une communauté religieuse par une subvention de 300 000 EUR malgré les déficits des comptes publics et sociaux, sous François Hollande promotion de fonctionnaires décisionnaires protagonistes des mauvaises décisions '

L'alternance n'a pas arrêté les turpitudes coûteuses des décisionnaires et hiérarchiques issus des administrations sans que cela ne relève d'une quelconque « continuité républicaine ».

Le sujet est absent des priorités du gouvernement et de la majorité avec le projet de loi pour la croissance et l'activité, révélateur de l'art technocratique de faire des réformes au détriment des acteurs de l'économie réelle que sont les entrepreneurs et les salariés qui ne doivent pas s'opposer : le fonctionnaire ignore le risque de perte d'emploi du salarié ou le risque de perte de son entreprise pour l'entrepreneur.

En particulier, le projet de loi pour la croissance et l'activité d'Emmanuel Macron a pour erreur rédhibitoire dans sa troisième partie « Travailler » de ne pas poser en préalable d'une part l'excellence et exemplarité attendue du service public (dans le contexte tragique de début d'année 2015, comment exiger des jeunes de banlieue de respecter les lois de la République quand les administrations et les élus ne les respectent pas ?), et d'autre part pour le secteur privé la sanction implacable des déloyautés dans les relations de travail, qui n'ont aucune justification de compétitivité.


A propos de l'auteur :

Au service de ses clients chef d'entreprise dans les relations avec les parties prenantes et pour le développement d'une gouvernance efficiente, Jérôme Turquey accompagne les entreprises dans leur démarche d'amélioration continue et de RSE en complémentarité des autres professionnels (avocats, experts comptables, notaires,')
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Dites-le avec des épines sans roses !
Dites-le avec des épines sans roses !