Gaëtan Le Guennec présentation

 Café Littéraire   Débuté par Aisne02   2017-09-24 19:26:05 +02:00   Messages 1    Vues: 276

  1. Aisne02
    Aisne02 Membre Aisne
    Bonjour à tous ! 
    je m'appelle Gaëtan Le Guennec, j'ai 24 ans et je suis l'auteur de la série Amazing-Man (5 tomes), Survivants (1 tomes), Oz-stralia et Aotearoa (récit de voyage). mes 6 premiers manuscrit parlent de super-héros, de robots, de magie et de créature tout en s'inscrivant dans un même univers. Bien que les 6 tomes soient terminé je continu l'écriture des aventures de cet univers. en parrallèle je suis en train de travailler sur deux autres projets écris, un livre d'un tout autre style sans magie et sans super-héros, un roman voulant s'orienter vers les sentiments, l'amitié et l'entre-aide. Le deuxième projet je l'ai commencé il n'y a pas longtemps, en fait pour être honnête j'ai été inspiré d'une Pub à la télé et j'ai décidé de publier sur internet ce premier petit épisode qui devrai s'agrandir toutes les semaines. une sorte de mini-série fiction sur la fin du monde dont voici le premier extrait :

    Hannah suivait avec vif interêt les ouvertures des hôtels atypiques. Elleadoré dormir dans des endroits hors du commun. La jeune femme de 25ans avait déjà séjourné le temps d'une ou deux nuits dans des chambres équipé et décoré autour d'un même thème. Que ce soit l'univers de Batman à taïwan, celui de la glace en laponie ou encore passer une nuit dans un lit surplombé d'une bulle transparente sous pression lui ayant laissé un plafond céleste pour s'endormir, Hannah avait voyagé aux quatre coins du monde.

     

    8H45:Le réveil de la jeune femme venait de sonner. Hannah éteignit celui-ci avant de se jeter sur son téléphone avant de lâcher un long "yeeeees". Ce qui la rendait si heureuse était l'acceptation de la construction de plusieurs hôtel d'un nouveau genre à New-York City. De bonne humeur elle se leva et partis travailler. C'est ainsi que quelques semaines plus tard elle bookait déjà une nuit dans l'une des chambres du futur Hôtel Safebox. Bien quelle avait déjà voyagé en Amérique, c'est la première fois qu'elle allait pouvoir visiter New-York. Cependant elle allait Devoir attendre 8 mois minimum pour découvrir les joies de dormir dans un coffre-fort...

    10 mois étaient passée et l'hôtel Safebox était maintenant ouvert. Hannah faisait partis des premiers clients et allait être la première vague de personne à dormir dans un coffre de sureté. Bien qu'il s'agissait d'un coffre fort celui-ci pouvait être ouvert très facilement. Cependant les portes restaient solide et inviolable.

     

    La porte d'entrée était circulaire, elle s'ouvrait comme un coffre de banque. Les longues poignées circulaires une fois tournée scellaient la porte jusqu'au lendemain main 8h00. La chambre elle-même était équipé d'une télévision, d'un grand lit, d'une lampe et d'une petite bibliothèque. Le sol était recouvert de moquette. En tête de lit un décors de la skyline de New-York surplombé d'un ciel étoilé où des étoiles filantes l'habillé.Sur la gauche de la chambre, un petit toilette et une douche étaient caché derrière une porte à galandage. Hannah pris sa douche et succomba rapidement à Morphée dans un lit aux draps de soie et au matelas si confortable. Blottis dans les draps frais, la lumière du coffre diminua jusqu'à ne laisser qu'une petite et faible lumière évitant ainsi aux clients se réveillant en pleine nuit de paniquer.Et s'est exactement ce qu'il se passa pour la jeune femme. Vers 4h30 de la nuit, le coffre vibra légèrement, Hannah se réveilla, se leva et la lumière augmenta légèrement. Dans sa tête Hannah repensait à l'endroit où elle se trouvait. Pour se rassurer elle s'imaginait même que cette vibration aurait pu être un tremblement de Terre où même la fin du monde, elle serait probablement la seule survivante. Elle retrouva alors le sommeil quelques minutes plus tard et se réveilla à 9h. Le check-out était programmé à 8h00, elle appréciait le fait que l'équipe de l'hôtel l'aie laissé dormir1heure de plus. Peut-être que pour la première nuit qu'ils avaientvendu, ils avaient été indulgent. C'est vrai que des grands bloggeurs ou même des journalistes devaient se trouver dans des coffres similaire dissimulé un peu partout dans les sous-sols New-Yorkais. Hannah se prépara, débrancha son téléphone chargé entièrement et ouvrir la lourde porte mais celle-ci ne s'ouvrit pas plus que de quelques centimètres. Elle glissa alors un œil attentif entre l'interstice et remarque qu'aucune lumière n'était encore allumé, aucun bruit ne lui parvenait aux oreilles, elle commença à trouver ça étrange et s'énerva sur la porte qui finit par faire un bruit de métal frottant. Quelques-choses avait bloqué son ouverture. Quand la porte fut ouverte entièrement Hannah n'en crut ses yeux...

    Et pour finir, grace aux réseaux sociaux, notamment twitter où j'ai pas mal de followers, mais aussi facebook et pourquoi pas toutes personnes passant ici, je souhaite dévelloper l'histoire d'Hannah en faisant participer les lecteurs. Comment ? Avec des petits votes pour choisir le caractère, le prénom et parfois des décissions important que les héros de l'histoire devront... ou pas faire.

    Bonne soirée à vous tous !

    Aisne02, 2017-09-24 19:26:05 +02:00
  2. (Vous devez être connecté ou inscrit pour ajouter un message)

Signaler ce message

Indiquer votre raison

Connexion | Inscription
Conditions et règles d'utilisation du forum
Aide