Pseudo

 Aidez nous à améliorer TheBookEdition   Débuté par Lions   2009-12-26 00:00:00 +01:00   Messages 9    Vues: 980

  1. Lions
    Lions Membre
    Bonjour,
    N'en déplaise à certains d'après ce que j'ai pu lire dans le forum, le pseudo n'a rien de désobligeant. Ce n'est ni un masque ni une cagoule mais simplement la non envie d'afficher son identité et ceci est un choix personnel qui n'a pas à être critiqué. De nombreux auteurs célèbres publient sous un nom de plume et personne ne trouve à redire. Pour des raisons d'ordre professionnel ou de notoriété le pseudo peut être souhaité.
    Mon roman est prêt et, trouvant TBE attractif, je souhaite que le pseudo sous lequel je publierai protège intégralement mon identité. Ce qui n'est pas toujours le cas et nombre d'entre nous s'en sont ému. J'ai partagé à la lecture du forum les soucis de Gunner, Annbook et chelt sur ce sujet et j'appuie résolument leurs demandes. Certains problèmes de protection de l'identité sont résolus paraît-il. J'aimerais qu'ils le soient tous et j'ai quelques doutes à ce sujet.
    Je suis impatient de publier, mais j'aimerais avoir confirmation par TBE que ce que j'inscrirai dans les cadres 'Nom, Prénom, adresse' de la création du compte d'auteur restent invisibles de quiconque par les multiples possibilités d'internet. Tout comme je serai ravi de voir prochainement la modification de l'article 10 du contrat (voir sujet dans rubrique juridique).
    Merci à tous et désolé d'avoir été un peu long, d'autres le sont beaucoup plus sur ce forum qui devrait se limiter à des questions-réponses.
    Bonne année 2010 à toute la communauté TBE que je compte bien rejoindre.
    Lions, 2009-12-26 18:29:09 +01:00
  2. Patrice
    Patrice Membre Ambert
    Merci à tous et désolé d'avoir été un peu long, d'autres le sont beaucoup plus sur ce forum qui devrait se limiter à des questions-réponses.

    Je laisse de côté tout ce qui concerne le pseudo et l'article 10 (?) Pour ne répondre qu'à cette partie.
    Pour beaucoup, un forum c'est avant tout un lieu d'échanges, de discussions etc.
    Faire du question/réponse style télégraphique n'entre pas dans cet optique.
    Personne n'oblige personne à lire ce qu'il écrit ici ou à lire ce qu'écrivent les autres. Il y a des questions qui méritent un développement, d'autres qui n'incitent à aucune réponse.
    De même que j'imagine mal un jeu de questions/réponses dans la promotion des livres présentés dans la rubrique adéquate...
    Un forum c'est avant tout un lieu convivial (dans la théorie) ou les intervenants sont censés communiquer
    Non?


    PS : J'ai fait court, le sujet mérite plus que ça.
    Patrice, 2009-12-27 09:21:26 +01:00
  3. plumed or
    plumed or Membre france
    je laisse de côté aussi la question du pseudo et de l'article. Pour le reste, je suis tout à fait d'accord avec Martial. Un forum est avant tout un lieu d'échange. Si celui se contentait de simple questions réponses, je n'y viendrais plus ! Il y a eu quelques débats sur l'auto édition et tbe qui étaient fort intéressants auxquels j'ai pris plaisir à prendre part (et peut être d'autre aussi) . Effectivement, personne n'oblige à lire ce qui se passe ici. Les questions d'ordre technique ne nécessite, pour la plupart, que des réponses brèves, il est vrai mais pour les autres, nous amener à réfléchir sur l'auto édition, le concept même de tbe, si nous ne le faisons pas sur ce forum, où pouvons nous le faire ? Un forum est un lieu pour cela, pour que chacun puisse s'exprimer librement tout en respectant la parole de chacun.

    Quant au pseudo, tiens si, je vais en dire deux mots. Moi aussi, au début, quand j'ai commencé à écrire, je ne voulais surtout pas que mon vrai nom apparaisse et que tout le monde (entre autre mon entourage) sache que j'écris et surtout les livres que j'écrivais. Il y a eu un problème : si on se cantonne à vendre nos livres que sur internet, l'anonymat peut être préservé mais si on souhaite élargir nos ventes, l'anonymat ne tient plus. Un jour, je me suis surprise à en parler à des ami(es) puis ma famille et quelques collègues (ce qui fait quelques ventes !) depuis, j'ai gardé mon pseudo, mais tout le monde autour de moi sait que j'écris. C'est aussi pour moi une fierté de montrer mes écrits....et puis, si on souhaite faire une large promo de nos livres, comment garder l'anonymat complet si on fait des salons, des séances dédidaces, etc....?pas facile, voir même impossible.

    Après évidemment, si on se cantonne qu'à tbe et que cela nous suffit et nous satisfait, l'anonymat peut tenir....
    plumed or, 2009-12-27 11:09:25 +01:00
  4. novi
    novi Membre
    Sur l'anonymat de l'internet : une nuit a été consacrée - celà, ce débat magnifique, s'est appellé la nuit de l'internet, et ce moment historique rassemblant des leaders d'opinions du web s'est tenu à Nantes, au Lieu Unique.

    J'y ai fait pour ma part un vague discours, au milieu de gens plus célèbres, ceux du réfèrendum européen entre autres. Bataille que nous venions de perdre tous ensemble après avoir oeuvré des nuits entiéres. Mais, j'ai aussi beaucoup écouté des intervenants anonymes, ceux qui ce soir-là pour une fois, étaient venus à visage découvert.

    Plus le débat avançait , plus les conclusions devenaient évidentes que l'anonymat avait été le point faible de ce qu'on a appellé la bataille du net.
    Les médias et le pouvoir en place s'étaient régalés de se moquer de ces écrits sans aucune crédibilité puisque anonyme. La presse écrite se gaussait de ceux qui avaient prétendu la remplacer sans jamais oser signer le moindre article.

    Trés exactement aujourd'hui similaire pour des mouvances comme l'autoédition, dont l'édition se moque en disant haut et fort : ces écrivaillons du dimanche, pauvres petits employés de banque qui ont peur que le chef les découvre.

    Autrefois, l'auteur pouvait user du pseudo ( rarement pour les mêmes raisons d'ailleurs), car les éditeurs faisaient leur mêtier d'éditeur : ils prenaient entiérement en charge la promotion du livre, et l'auteur pouvait ainsi se consacrer à son mêtier du coup, écrire et rien d'autre.

    Je pourrai citer les noms des auteurs espagnols qui ont écrit sous Franco, et combien d'autres en amérique latine sous des dictatures...Que l'étrange pudeur de nos auteurs ci-haut ferait sourire pour le moins.

    Je connais un auteur de polar Bulgare assassiné pour avoir publier sous son vrai nom. Des tas de collégues auteurs de polar, ceux qui se mouillent pour aller chercher sur place la matiére de leurs histoires, et risquent ainsi beaucoup plus que d'étre reconnu de leur famille, patron, ou cercle social. L'anonymat leur serait trés confortable en effet..., or ils signent leurs écrits ( et parfois avec leur sang).

    Enfin..., on dira avec un zeste de cynisme de bon aloi, que l'auteur TBE publiant sous pseudo, ne sera jamais un grand concurrent, ni du véritable écrivain ni de l'édition traditionnelle, et donc pas bien génant à tout point de vue.
    novi, 2009-12-27 15:07:37 +01:00
  5. novi
    novi Membre
    et puis, si on souhaite faire une large promo de nos livres, comment garder l'anonymat complet si on fait des salons, des séances dédidaces, etc....?pas facile, voir même impossible.

    Après évidemment, si on se cantonne qu'à tbe et que cela nous suffit et nous satisfait, l'anonymat peut tenir....


    Tout simplement évident...
    novi, 2009-12-27 15:08:40 +01:00
  6. Annie
    Annie Membre Angoulême
    Bonjour à tous,
    Ce forum est le lieu de vie de TBE, et je remercie ceux qui qui y contribuent, que leurs posts soient longs ou courts. Vous êtes libres, dans la mesure où vous ne nous collez pas des liens commerciaux, de la pub pour les concurrents :) ou des insultes.
    Pour l'anonymat, n'entrant pas dans les comptes, j'ignore comment cela se passe, je vais demander. Pour l'article obsolète du règlement de TBE, il devrait être remanié ou supprimé sous peu, mais n'a de toutes façons pas d'effet puisque le délai de rétractation ou la possibilité de retour n'existent pas en impression à la demande. Philippe POLLEZ , le Directeur de TBE, s'en est expliqué sur le fil juridique en question : vous ne risquez pas d'avoir à payer pour une commande directe sur le site qui serait retournée, car elle ne peut pas être retournée.
    Annie, 2009-12-28 10:02:49 +01:00
  7. Chelt
    Chelt Membre nord
    Chelt, 2009-12-28 18:20:25 +01:00
  8. Chelt
    Chelt Membre nord
    Chelt, 2009-12-28 18:29:17 +01:00
  9. novi
    novi Membre
    Bah, seuls les personnages de mes polars sont réellement anonymes...

    Allez savoir qui se cache dérriére l'identité d'emprunt du légionnaire Ludovic Steiner : identité dite francophone, et donc disponible à n'importe quel engagé d'origine européenne.

    Il y a aussi ce sacré Alex Monte, qu'on dit recherché avec plus ou moins de zéle par toutes les polices d'Europe. Alex Monte existe-t-il réellement ? Il y a bien un extrait de naissance correspondant à ce nom, mais qui ne correpond aucunement à l'individu en question. Cet homme est-il né avec une fausse identité ?
    novi, 2009-12-28 19:05:13 +01:00
  10. (Vous devez être connecté ou inscrit pour ajouter un message)

Signaler ce message

Indiquer votre raison

Connexion | Inscription
Conditions et règles d'utilisation du forum
Aide