Jean-Claude BORDICHINI

HECATOMBE AU PA 5

"Hécatombe" est une pièce de théâtre en deux actes qui a pour toile de fond historique la guerre d'Indochine et propose une réflexion - menée

Plus de détails

130921

Reliures : Dos carré collé

Formats : 12x18 cm

Pages : 92

Impression : Noir et blanc

Aucun point de fidélité pour ce produit.


  • Papier
    9€95
  • PDF
    6€95

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
HECATOMBE AU PA 5
HECATOMBE AU PA 5
"Hécatombe" est une pièce de théâtre en deux actes qui a pour toile de fond historique la guerre d'Indochine et propose une réflexion - menée

Autour de Jean-Claude BORDICHINI

Découvrir Jean-Claude BORDICHINI
À propos de l'auteur
Cet auteur n'a pas de description
Résumé
"Hécatombe" est une pièce de théâtre en deux actes qui a pour toile de fond historique la guerre d'Indochine et propose une réflexion - menée par l'auteur, ancien parachutiste du 6ème RPIma - sur le désordre géo-politique et la décomposition de la société française initiée dans les années cinquante.

En faisant se télescoper les derniers instants du camp retranché de Ði'n Biên Ph? et les expériences poétiques de Saint Germain des Prés -tout en ajoutant, à une narration au plus prés de la réalité historique, certains anachronismes surprenants - l'auteur crée un sentiment de malaise. Il conduit ses personnages à s'entre-déchirer jusqu'aux limites de la folie et interroge la réalité contemporaine.

"Nous sommes le 6 mai 1954. Après plus de cinquante jours de combats incessants et furieux, l'armée française qui occupait collines et plaine avec prés de quinze mille hommes ne compte plus qu'un millier de combattants sur un réduit de quelques centaines de mètres. Tout autour, les vietnamiens cinquante fois plus nombreux se massent prêts pour l'assaut final. Il est cinq heures du matin. Dès que la lumière humide et mauvaise percera la brume matinale, des montagnes et des collines perdues partira le bruit sourd du pilon écrasant et bouleversant les dernières lignes de résistance autour du QG.

Au nord-est de ce dispositif de résistance étiolé, il y a donc le centre de résistance 'Claudine' et ses derniers points d'appui. Sur ce bout de plaine battu par l'artillerie et les armes de tous calibres, il reste une poignée d'hommes, deux femmes et une absence coupable. Un type qui n'est pas là fait débat.

Cela se passe dans un endroit qui disparaîtra quelques jours plus tard, un abri, une casemate enterrée.

Que se dit-on dans un trou, au milieu d'un champ de bataille, à quelques heures d'une défaite annoncée ?"
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
HECATOMBE AU PA 5
HECATOMBE AU PA 5