Monique BARBET

Jean MACARI, un abjacois au début XIXe

Parmi les nombreux papiers provenant de la famille de mon époux Jean-Louis BARBET, se trouvait un nombre impressionnant de manuscrits rédigés à l'

Plus de détails

122904

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 102

Impression : Noir et blanc

Aucun point de fidélité pour ce produit.


  • Papier
    9€50

9,50€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
* Champs requis

Autour de Monique BARBET

Découvrir Monique BARBET
Ses ouvrages
Résumé
Parmi les nombreux papiers provenant de la famille de mon époux Jean-Louis BARBET, se trouvait un nombre impressionnant de manuscrits rédigés à l'encre violette (souvent en plusieurs exemplaires) par son grand-père paternel Elie BARBET. Certains relatent ses souvenirs de la première guerre mondiale, d'autres sont des romans. Et il y avait celui-ci qui m'avait toujours intriguée : Le vieux Peyrat suivi d'un sous-titre Jean Macari. Si l'on peut comprendre qu'il se soit intéressé au village de Peyrat puisqu'il y est né le 31 mars 1878, pourquoi avoir choisi de faire revivre cet homme, Jean Macari, mort le 7 mars 1855 et qu'il n'a donc pas connu, mais dont apparemment il avait entendu parler dans son enfance ?
Vos avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Jean MACARI, un abjacois au début XIXe
Jean MACARI, un abjacois au début XIXe