France Kermorvan

Jets d'encre

"...J'ai pu enfin parler à l'âge de 50 ans, dévoiler le secret qui me rongeait depuis toutes ces années. J'avais subi l'inceste avec mon père. Avant j

Plus de détails

78319

Reliures : Dos carré collé

Formats : 11x20 cm

Pages : 154

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    12€07

12,07€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison dès 0.01 €
Livraison dès 0.01 €
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Jets d'encre
Jets d'encre
"...J'ai pu enfin parler à l'âge de 50 ans, dévoiler le secret qui me rongeait depuis toutes ces années. J'avais subi l'inceste avec mon père. Avant j

Autour de France Kermorvan

Découvrir France Kermorvan
À propos de l'auteur
A l'âge de 59 ans, je me décide enfin à éditer ces textes que j'ai écrit, il y a quelques années. Je vis seule, j'ai trois enfants, et deux petites filles.
Ma vie à été chaotique, j'ai fait plusieurs métiers, puis j'ai élevé mes enfants pendant 12 années... J'ai été commerçante, puis ensuite j'ai connu le chômage par deux fois, je le suis toujours actuellement; mais je me reconvertie dans un autre métier avec des cours intensifs, je m'accroche pour ne pas sombrer!
Mes proches ne savent pas ce que j'ai écris. Ces textes surgissaient la nuit, je me levais pour les écrire, puis j'ai continué.

Et voilà l'aboutissement de quelque chose qui sera pour moi une thérapie...
Résumé
"...J'ai pu enfin parler à l'âge de 50 ans, dévoiler le secret qui me rongeait depuis toutes ces années. J'avais subi l'inceste avec mon père. Avant je vivais, où plutôt je survivais pour cacher cette souffrance. Ensuite je n'étais plus du tout la même, j'étais moi; et je suis devenue "femme"..."

"...Mes proches ne me reconnaissaient plus, puisque j'étais devenue la vraie "maman, la vraie femme"celle qu'ils n'avaient pas connue!..."

"...J'avais tout perdu, mais j'ai croisé un homme sur mon chemin qui m'a aidé à me reconstruire..."

"...Hélas la mort l'a emporté d'un cancer foudroyant, et pour moi, cela a été la descente aux enfers..."
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Jets d'encre
Jets d'encre