Philippe Scherpereel

Jusqu'à ce que mes yeux se ferment'

Jusqu'à ce que mes yeux se ferment'
Albert Calmette

L'auteur de ce livre n'est autre qu'Albert Calmette lui-même dont je n'

Plus de détails

92754

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 154

Impression : Noir et blanc

N° ISBN : 9782954439907

Aucun point de fidélité pour ce produit.


  • Papier
    9€60

9,60€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
Jusqu'à ce que mes yeux se ferment'
Jusqu'à ce que mes yeux se ferment'
Jusqu'à ce que mes yeux se ferment'
Albert Calmette

L'auteur de ce livre n'est autre qu'Albert Calmette lui-même dont je n'

Autour de Philippe Scherpereel

Découvrir Philippe Scherpereel
Ses ouvrages
Résumé
Jusqu'à ce que mes yeux se ferment'
Albert Calmette

L'auteur de ce livre n'est autre qu'Albert Calmette lui-même dont je n'ai fait que retranscrire le plus souvent les propres écrits, en particulier les quelques pages manuscrites, inédites Quelques notes sur ma vie et sur ma carrière pour mes fils et pour mes petits enfants. Comme Noel Bernard et Roger Kervan qui ont écrit avant moi des biographies d'Albert Calmette, dont je me suis inspiré, j'ai voulu rendre hommage à un homme exceptionnel, une personnalité hors du commun, très attachante, pour lequel je ressentais de nombreuses et profondes affinités.

J'ai écris ce livre à la première personne du singulier, à la manière d'une autobiographie, dont je ne sais pas si Albert Calmette se fut satisfait. Ses paroles ou ses écrits ont été rapportés en italique. J'ai limité ce que j'ai inventé au strict nécessaire pour assurer la fluidité du récit, en me demandant toujours ce que Calmette aurait dit ou pensé dans ces circonstances, afin de lui rester le plus complètement fidèle. Ce qui n'était au départ qu'un parti pris d'écriture m'est devenu de plus en plus naturel au fil des pages, m'identifiant sans difficulté au personnage.

J'ai travaillé une grande partie de mon existence à l'Hôpital Calmette de Lille. Comme Calmette pour ses maîtres Armand Corre, Louis Pasteur et Emile Roux, j'éprouve un attachement filial pour mes maîtres, Charles Gernez-Rieux et Cyr Voisin, d'authentiques pastoriens, qui m'ont inculqué le goût de la médecine et de la recherche. J'ai beaucoup voyagé, sans doute plus qu'Albert Calmette, dans des conditions de confort et de rapidité qu'il n'a jamais connues, à une époque où l'avion raccourcit les distances, mais comme lui, je me suis passionné pour les mêmes pays lointains d'Afrique et d'Extrême-Orient, en particulier pour ce pays qui s'est appelé l'Indochine.

Que l'on ne voit pas dans ce livre un quelconque plagiat. Je me suis contenté d'être le transcripteur des mots et, à la manière d'un médium, des pensées d'Albert Calmette. En cette année où l'on célèbre les cent cinquantième anniversaires de la naissance de cet homme, simple et chaleureux, qui est parmi ceux qui ont sans doute contribué le plus à faire progresser la médecine et, par la prévention des maladies infectieuses, à préserver de nombreuses vies humaines, ce livre est un modeste hommage.

Philippe Scherpereel
Professeur à la Faculté de Médecine de Lille
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
Jusqu'à ce que mes yeux se ferment'
Jusqu'à ce que mes yeux se ferment'