Anne VIncent-Toumelin

La Girandole

Aux yeux d'Amélina, la mariée était la plus belle de toutes. Elle l'apercevait, là bas, trop loin à son goût, entre les halos tremblants de deux giran

Plus de détails

108336

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 358

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    15€20

15,20€

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
La Girandole
La Girandole
Aux yeux d'Amélina, la mariée était la plus belle de toutes. Elle l'apercevait, là bas, trop loin à son goût, entre les halos tremblants de deux giran

Autour de Anne VIncent-Toumelin

Découvrir Anne VIncent-Toumelin
Ses ouvrages
Résumé
Aux yeux d'Amélina, la mariée était la plus belle de toutes. Elle l'apercevait, là bas, trop loin à son goût, entre les halos tremblants de deux girandoles surchargées d'ors et de cristaux. Ils conféraient à sa toute nouvelle belle-s??ur cet éclat doré qu'on voit aux madones des icônes, lui donnaient un air lointain de sainte triste, suscitaient mille étincelles dans ses prunelles sombres, rendaient mystérieux ses cheveux bruns coiffés avec art et dans lesquels brillaient sourdement des rangs de perles tressés au c??ur des boucles relevées, échauffaient l'épais brocard ivoire rebrodé, éveillaient mille feux au diamant qu'Adelin avait passé au doigt de sa fiancée, là-bas, dans ce marais lointain de la France interdite, ce pays mystérieux, cette patrie perdue qui achevait d'auréoler la mariée d'un mystère fascinant.
Avis des lecteurs
5 étoiles 0
4 étoiles 1
3 étoiles 0
2 étoiles 0
1 étoiles 0
Moyenne des avis : (Pour laisser un avis, vous devez être connecté)

Je viens de terminer La Girandole.
J’ai aimé ce livre, l’histoire est belle, très bien écrite par une auteure qui maîtrise notre langue.
Ça mérite d’être souligné, car c’est devenu assez rare de nos jours.
Le vocabulaire est riche et imagé.
Le style d’écriture pourrait laisser croire que le livre a été écrit à la période où se passe l’histoire.
On sent derrière les mots, les heures de recherche pour la cohérence historique.
Les personnages sont attachants, leur psychologie n’a pas été survolée.

Après tant de louanges, vous me direz, pourquoi 4 étoiles seulement et pas 5 ?
En fait, j’ai une réserve d’importance à souligner.
Au vu du traumatisme qu’a subi Amélina de la part d’un membre d’une partie de la population (là j’essaie de ne pas être trop précis pour éviter au maximum déflorer l’histoire), j’ai du mal à concevoir qu’elle aille travailler au milieu d’autres membres de la même partie de la population.
Partant du même principe, la fin aussi me cause soucis. Peut-être encore plus que le point souligné auparavant.
On peut aussi se dire qu’elle a résolu ses problèmes en justement s’immergeant au milieu de ces personnes. Mais si c’est de cela qu’il s’agit, ça manque d’explications. Dans le déroulement de l’histoire, ça ne semble pas le cas. Tout au long du livre, le récit est justement riche en explications et descriptions. Là rien.
Pour moi, ça lui a coûté la cinquième étoile.

Malgré ces réserves, je le répète, j’ai aimé ce livre et je le recommande.
4 étoiles, c’est une bonne note.

    Donnez votre avis
    La Girandole
    La Girandole