Elisabeth VEZIN-MOURCOU

UN COLLIER DE JOURS

Voici le temps promis, le notre certes mais aussi celui d'Elfée qui vient de faire publier ce recueil de poèmes, que vous avez en main et que vous ne

Plus de détails

113087

Reliures : Dos carré collé

Formats : 14,8x21 cm

Pages : 147

Impression : Noir et blanc

En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


  • Papier
    14€50
  • PDF
    9€00

- +

Ajouter à ma liste d'envies

Livraison suivie
Livraison suivie
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Notre engagement
Notre engagement

Envoyer à un ami
UN COLLIER DE JOURS
UN COLLIER DE JOURS
Voici le temps promis, le notre certes mais aussi celui d'Elfée qui vient de faire publier ce recueil de poèmes, que vous avez en main et que vous ne

Autour de Elisabeth VEZIN-MOURCOU

Découvrir Elisabeth VEZIN-MOURCOU
Ses ouvrages
Résumé
Voici le temps promis, le notre certes mais aussi celui d'Elfée qui vient de faire publier ce recueil de poèmes, que vous avez en main et que vous ne lâcherez plus dès que vous en aurez commencé la lecture. Certes vous n'en aurez pas toujours l'enthousiasme, mais sûrement souvent le plaisir. Le voyage commencera silencieusement, doux au départ puis remontant dans les sentiments de chacun, vous y trouverez votre place dans ce qui est dit, sous le « JE » qui veut dire nous. Comment La Femme-Poète trouve-t-elle ces grands chariots d'espace chargés de lumières et de sombretés pour nous noyer dans « les artères des paroles », car tout ce recueil est composé du bien qui nous est si précieux : La Parole. Dans cette façon d'être le JE qui est le tout ensemble de cette continuité nous livre les grands sentiments du Poète qui deviennent les nôtres et nous enchaînent à sa démesure, sans jamais nous entraîner dans la violence ou le feu qui nous détruit, mais au c??ur d'une progression mélancolique qui cache certainement derrière la richesse des mots et l'imaginaire du temps une solitude désespérante pleine d'espoir.
Il pleut des liqueurs 
Au creux du creux de nous
Au mal des caresses
Je compte les libellules
Les titres déjà ouvrent les chemins et se ressemblent dans leur unité: - La valse des sourires » -Mes semelles de vent- Des tresses de roses (ou détresses de roses)
On ne voyage jamais dans les paysages idylliques, ni parmi les fleurs et le douceurs mièvres, pas davantage sur les sentiers ravagés des laves volcanes, mais dans ces moments forts de la désèrrance et souvent du désarroi humain.
C'est un merveilleux recueil qu'il faut lire avec attention et qui dévoile l'évolution riche et sensible de sa créatrice qui continue sa route ses recherches d'écriture et exprime sa sensibilité au profond de notre humanité.
Le vent souffle sur la haine, dit-elle en pensant qu'il souffle assez fort pour l'arracher de nos c??urs
- La lune a posé ses couteaux
C'est mon sang qui pleure ;
On ne peut tout citer, mais tous ses poèmes sont construits d'ors et de clartés

Chacun découvrira dans la richesse de cette terre, où dans le flux de la mer, chaque grain de sable qui lui convient.
Bonne lecture !
Pierre-Lous DELVAUX
Avis des lecteurs

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis
UN COLLIER DE JOURS
UN COLLIER DE JOURS