Isabelle Aubert

Isabelle Aubert

Le goût de l'écriture m'est venu d'abord par le goût de la lecture, acquis à l'âge de huit ans (avec la bibliothèque rose). J'ai attendu longtemps avant de concrétiser un projet d'écriture viable car à chaque fois qu'une idée me venait, j'avais l'impression de copier quelque chose d'existant. Mon premier roman, "Par Amour..." est atypique pour moi dans le sens où j'ai habituellement horreur des histoires d'amour. Il faut croire qu'avec l'âge, je suis devenue fleur bleue...

La science fiction est un amour de jeunesse, débuté avec la Guerre des Etoiles, ce qui explique la trilogie de SF, mais pour la suite de mes projets, je reviens à du roman contemporain, difficile à classer.

Mon but, en tant que romancière, est avant tout de donner du plaisir aux lecteurs. Les prix Goncourt et autres, je les laisse à ceux qui en sont capables (ce n'est pas mon cas).