Jules Michel Chartier

Jules Michel Chartier

Synoptique de l'autobiographie de Monsieur Jules Michel Chartier.



Histoire d'un homme originaire de basse Normandie, né en 1945.



Une mère Normande fille d'une famille de 16 enfants qui doit aller travailler à l'age de 12 ans comme employée de maison dans une famille bourgeoise. Un père Breton modeste paysan qui après la dernière guerre rentre a la S.N.C.F. comme simple ouvrier dans la zone du débarquement des alliés de Normandie .et participe a la reconstruction des lignes de chemins de fer. Après une mutation dans les années 1950-1955, nous arrivons à Granville

C'est la rencontre d'un veuf de 80 ans qui a besoin d'une compagnie pour s'occuper de ses affaires domestiques, ancien pharmacien, avec lequel nous devenons en peu de temps sa seule famille, et fait de nous ses héritiers partiels. A sa mort très vite les difficultés commencent

Je pars à 16 ans apprendre le métier de cuisinier dans la région Lyonnaise, après quelques courtes expériences, je fais mon service militaire dans la Marine Nationale sur un escorteur d'escadre ;

Je reviens a Granville sur l'appel de mes parents ouvrir un premier restaurant, me marie en même temps, et avons une fille un an après en 1969. Durant dix ans je vais ouvrir des restaurants d'entreprises pour des sociétés multinationales, ainsi que différentes activités de traiteur face aux difficultés financières je décide de tout arrêter et de reprendre une activité de salarié.

Après un divorce, une nouvelle vie commence, une nouvelle femme avec qui j'aurais deux enfants , nous parcourons de nombreuses régions de France, et partons à l' étranger dans de nombreux pays a des postes souvent très différents les uns des autres, avec de temps en temps des retours en France.

C'est l'histoire à la fois d'un métier, de situations, de rencontres, une vie pleine de joie, de bonheur, avec des échecs et déceptions, mais une vie positive.

Mes relations souvent conflictuelles avec mes parents et difficiles avec ma première fille

Les conditions de décès de mon père à 91 ans, et de ma mère à 84 ans.

L'amitié de mes trois meilleurs amis, plus de 30 ans de fidélité.

Ma femme qui a partagé ma vie durant toutes ces années,

J'ai écrit mon autobiographie a l'age de 60 ans, le sujet principal est ma vie de globe trotter de la cuisine française avec ses anecdotes, ses particularités, un peu d'histoire et de géographie.

Une vie dense et globalement positive.