Maximilien Lambert

Maximilien Lambert

A côté d'une carrière bien remplie aux services des Pme dans le domaine du chiffre et du droit, je suis toujours resté attaché à l'art, Mon grand père passionné de peinture m'a transmis son virus. J'ai vécu dans un environnement de toiles, d'aquarelles et de dessin pendant mes études de sciences économiques, je fréquentais aux beaux arts, l'atelier de Gilli , cette formation première fut complétée par des séances assez régulières dans un atelier de Savigny sur orge puis à la grande Chaumière. Le dessin et la photographie sont pour moi deux modes d'expression du visuel. Cette formation fut complétée par une année de modelage chez Petrus, et une année de gravure (vernis mou, verni dur, aquatinte) dans l'atelier de Françoise Bricaut. Ces différentes expériences m'ont aiguisé la vision : Une forte attirance pour tout ce qui est graphique se retrouve dans mon choix sans partage pour le noir et blanc. Mon thème présent est la lumière, d'autres projets photographiques sont en gestation mais ceci est une autre histoire._________________________________________________________________________________________ The photography in black and white, mode of expression used with draftsman's mental, the light and its opposite, the brilliancy, the contrasts are my photographic topics.

The photography is also a mode of testimony of the time which passes in the same way as the literature and the graphic arts generally. Paris is a major subject in my work but Paris a little bit different from an usual point of view, Brittany also is a topic for which I am fond of.

Nevertheless the subject is there as pretext, my aim remains the light and the way it plays with the landscape, things or atmosphere.

Vous aimerez aussi