Catherine RIOS
J'imagine comment un être vierge de toute trace d'humanité pourrait percevoir celle-ci à travers ses clichés, ses traces persistantes et subsistantes. Ce qui m'amène à représenter la condition humaine dans la précarité de sa visibilité: à la croisée du regard qui va et vient du familier à l'étrange, du singulier au pluriel, du proche au lointain, de l'instantané à l'autrefois de toujours.

feuilleter le livre de manière virtuelle : http://issuu.com/catherine-rios/docs/humanities

Vous aimerez aussi