François Ader

François Ader

François Ader est né en 1916 à Paris, dernier d'une famille de sept enfants. Elève à l'école Bossuet, interne au collège d'Evreux; admis au noviciat de Laval, il obtient au juvénat sa licence de lettres. En Septembre 1939, il est nommé régent au collège d'Evreux, et en 1943 à Saint Louis de Gonzague de Paris. En théologie à Lyon, il est ordonné prêtre le 31 Juillet 1948.

Après des études de pédagogie à Aix en Provence puis à Marseille, il doit soigner ses poumons à Saint Gervais et au Sanatorium de Praz Coutant. Sur un fond dépressif invalidant, il commence une analyse qui le remettra sur pieds, mais qu'il devra poursuivre sa vie durant.

En 1952, François Ader rétabli, est affecté au Centre d'Etudes Pédagogiques de Paris sous l'égide du Père Pierre Faure, un adepte de la méthode Montessori. En 1953 Il fonde la revue « Parents et Maîtres ». François visite les trente collèges dont La Compagnie était alors responsable : pour des retraites d'aînés, des sessions annuelles des éducateurs, et l'animation de l'Association des Parents d'Elèves.
A partir de 1970 les collèges sont progressivement cédés aux Diocèses. « Parents et Maîtres » arrête sa publication en 1983. Pour François Ader c'est à 67 ans le temps de l'épreuve, l'arrêt du Centre, la fin d'un réseau de travail et d'amitiés. Il se retire à Paris, sous la juridiction du Père Provincial. Il continue d'exercer son sacerdoce pour les sacrements de la nombreuse famille d'où il est issu. Il anime des groupes « Vie Chrétienne ».

En 2004, atteint par la maladie de Parkinson, il rejoint le secteur « Soins et repos » à la résidence de la rue de Grenelle. En Avril 2008, avec sept autres compagnons, il viendra résider à la résidence médicalisée de Lille ou chaque matin il célébrait la messe dans l'oratoire aménagé dans l'armoire de sa chambre. En Octobre 2009, il allait célébrer le jubilé de ses soixante quinze ans de vie religieuse, quand une infection pulmonaire aggravée l'entraînait à l'hôpital Saint Philibert où il décédait le mardi 18 Août 2009.

Vous aimerez aussi