Richard BEAU

Richard BEAU

L'auteur, fils de Pierre Beau, est originaire du Maroc où il a suivi une scolarité tout à fait banale tout d'abord au sein de l'école communale de Khouribga puis en pension au sein de différentes institutions religieuses. Sorti du système scolaire à 17 ans, il contracte, dès l'année suivante un engagement dans l'armée. Une carrière, alors très assidue au sein de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre, l'amène à occuper diverses fonctions de sous-officier puis des postes plus intéressants tels qu'officier incendie, officier conseil ou officier de garnison. Il traite alors de dossiers plus ou moins captivants et la composition de courriers administratifs puis de divers rapports lui permet d'accéder modestement à l'écriture. Aujourd'hui en retraite, s'appuyant sur des faits réels, sur des anecdotes racontées en famille ou sur l'histoire de notre pays, il s'est attaqué humblement à la rédaction d'une partie de la vie de son père en écrivant le carnet de route. Pour ce premier livre, Richard a voulu nous faire partager ce parcours, parfois romancé afin de rendre hommage à ce père bien aimé avec lequel il entretenait une certaine complicité. C'est la raison pour laquelle, il s'est mis dans la peau du personnage en employant plutôt la première personne pour nous raconter cette tranche de vie en 170 pages.Titulaire de la Médaille Militaire, il est également chevalier de l'Ordre National du Mérite depuis novembre 2005. Marié, il est père de deux enfants. Pour le troisième livre d'une soixantaine de pages qui concerne le Capitaine Humbertclaude, il s'agit plutôt d'une mise en forme de divers documents militaires pour se souvenir de ce brillant officier tombé au champ d'honneur en Indochine. Et c'est un peu la même chose pour le "légionnaire Desmougin" (50 pages).

En quelques mots

À quel âge avez-vous commencé à écrire ? Au moment de ma mise en position de retraite
Quel est votre auteur favori ? Je n'ai pas vraiment d'auteurs préférés mais j'ai beaucoup aimé "voyage au bout de la nuit" de Céline ou "Cette nuit la liberté" de D. Lapierre et Larry Collins.J'aime également les romans historiques de Max Gallo.

Les livres de l'auteur