Frédéric Beth
A 41 ans, je travaille depuis une dizaine d'années à la Police belge. J'ai toujours aimé écrire. Je me souviens avoir commis à l'age de 13 ans un roman fantastique mal écrit, sur les pages d'un cahier à spirales. J'avais un peu honte. Ce truc doit-être quelque-part, dans un carton au grenier. Mais ça m'a prouvé à l'époque qu'écrire était pour moi possible, sans trop de difficultés. J'aime aussi beaucoup la photographie de reportage. La photo brute, sans fard.



"L'affaire Boris" est un roman inspiré d'un fait réel. On découvre dans cette histoire une certaine Police. J'ai écrit cela en presque trois ans et beaucoup de choses sont différentes à l'heure actuelle.



Mais ce n'est qu'un roman...



Bonne lecture.

Vous aimerez aussi