Christophe K-Geng

Christophe K-Geng

Christophe K-Geng retranscrit totalement par son écriture, l'époque dans laquelle on vit à travers son premier roman.
Une histoire d'amour avec une fille asiatique sur un fond de monde urbain en pleine décadence.
La perte de soi, de son identité.
Peut-on accéder au bonheur ? Et sous quelle forme ?
Une écriture interne liée au personnage principal incite le lecteur à se plonger dans la conscience et le fond humain de ce que nous représentons et voulons au plus profond de nous...
Psychologiquement abouti, extrêmement sombre, angoissant, souvent beau et triste. Le mélange est détonant !
"Puis vint le silence" est le premier roman de Christophe K-Geng.
A découvrir de toute urgence. Vous n'en sortirez pas indemne.


Bio de l'auteur :
Christophe K-Geng écrit depuis plusieurs années, mais en 2015, il a arrêté d'écrire pour se consacrer à d'autres projets. Un troisième roman et trois nouvelles sont en stock, mais ne seront peut-être jamais publiés...

Pour éviter de laisser ses manuscrits dans les tiroirs, il a décidé en 2013 de se lancer dans l'auto-édition. Malgré le fait qu'il a reçu quelques réponses positives pour éditer ses romans dans de petites maisons d'édition, son choix s'est finalement orienté sur l'autoédition pour garder « la maîtrise » de ses œuvres et donc avoir une liberté qui n'a pas de prix et aussi avancer plus rapidement pour ne pas perdre de temps. Le 11 décembre 2013, son premier roman « Puis vint le silence » sort enfin sous la forme papier après un travail considérable pour que le rendu soit littéraire, sans fausses notes et professionnel. Peu de temps après, dans le courant du mois de décembre, il décide de retoucher son second roman qui sera disponible au printemps 2014. Son écriture à fleur de peau, son style singulier et unique. Christophe K-Geng écrit « Avec le cœur et les tripes, en transe ». A vous de découvrir cet écrivain
« A la frontière du mirage » marque l'année 2014 avec le mois d'avril. Cette fois-ci, dans ce second roman, Christophe K-Geng nous emporte dans une grande et belle histoire d'amour sur plusieurs décennies. Les thèmes chers à l'auteur sont si nombreux qu'il est impossible de tous les citer. Néanmoins : le symbole de la perte sous toutes ses formes. Les déficiences de l'état mental, l'oubli de la mémoire. Le rêve imaginé qu'on décide de vivre tout en se demandant un jour s'il s'est vraiment réalisé, s'il a réellement existé, ne serait-ce que dans la mémoire'
Il serait trop simple et réducteur de décrire un roman de Christophe K-Geng tellement l'histoire n'est finalement qu'un noyau autour duquel gravitent beaucoup trop d'éléments sur le questionnement de l'être humain, ses choix, son psychisme, et la voie qu'il choisit plutôt qu'une autre. Son style particulier transforme une histoire simple pour la rendre universelle, forte, unique.

Les livres de l'auteur