Eric Calassou

Eric Calassou

"j'observe patiemment la chose nue dans l'ombre de la rue, la femme nue sous un ciel aspergé d'éclairs, le visage nu souriant comme une orange, la main nue attrapant une main inconnue, le sein nu dans l'ombre voilée du crépuscule. j'observe en silence la nuit qui vient, la nuit qui fume."

extrait de "La chose sans nom"