Bly Calgrit

Bly Calgrit est le genre de personnage qu'il ne vaut mieux pas rencontrer, ni croiser son regard reptilien.
Si cette personne vous fixe, de ses yeux immobiles et froids, elle puisera en vous, dans les tréfonds de vos tourments, les moindres de vos faiblesses, et les exploitera pour le pire (des maux ; des mots ; dé-mo[n]s).
Elle est une et multiple à la fois. Ici, et de l'ailleurs.

Le jour il apparaît sous son aspect le plus adorable, et la nuit, c'est la bête qui se réveille ; à moins que ce ne soit l'inverse...

Il pourra vous aider, par la grâce du don, ou vous prendre ce dont vous tenez le plus ; vos démons !
En sa présence, sachez ce que vous voulez, et surtout vous situer ; car sous son silence, rien n'échappe à son œil perçant et buvant l'âpreté des âmes...
Voulez-vous continuer à vivre ? ou mourir... (et re-vivre ?)
Alors lisez, et relisez encore (en captant l'essence des différentes couches des mondes), ou ne le faites pas. Car dans ce monde et ailleurs, le libre choix est votre liberté. Et parce que vous êtes libre, vous avez le choix...
Et pour lui, la liberté est plus chère que tout, et vomir les maux par l'écrit est son choix.
Il peint l'écrit (les cris) en manipulant les mondes de l'entrave humaine... Ou seul un fou pourrait clamer le contraire.
Fuyez-le ou aimez-le, mais ne l'adorez pas, car ce n'est pas une idole ! Au contraire, ce n'est qu'un humain... Enfin peut-être...

Bly Calgrit mélange les genres, à vous de trouver ce qui vous convient ; ou pas...


Dans tout ceci n'y voyez point d'orgueil, mais plutôt une sorte de folle poésie des mots, ou une alchimie de l'écrit.

Bly Calgrit.

En quelques mots

À quel âge avez-vous commencé à écrire ? Aux environs de 6 ans...
Quel est votre auteur préféré ? Celui qui m'apprend le plus. Tout dépend de mes humeurs, de ma perception du moment. Mais c'est surtout celui qui me touche le plus, ou qui fait vibrer cette corde sensible du "re-connaître", du déjà perçu, au plus profond de moi.
Quel est votre style littéraire préféré ? Spiritualité, fantastique, et horreur bien sûr ! Et de belles autobiographies.

Vous aimerez aussi