Ange Delamaure

Ange Delamaure est le psoeudonyme d'un étudiant à l'école des beaux arts de Nice, la villa Arson. Ange ne se restreint pas à une seule pratique artistique, il les multiplies. Ainsi, il touche autant à la peinture, qu'au dessin, qu'à la gravure; la vidéo, la musique, l'écriture, l'édition etc... Il développe également un attrait certain pour le cinéma, et commence déjà à réaliser des petits films. Toutes ces pratiques participent à la création d'un univers riche et complexe, nourries de références tout autant éclectiques, et puissant dans des cultures parfois communautaires, sans jamais s'y enfermer.

Faites attention, cependant, quand vous vous plongez dans l'univers prolifique de Ange Delamaure. Il assume totalement son statut d'étudiant en art, et donc le long chemin qui lui reste à parcourir vers lune forme de justesse dans ses pièces (Chemin qui, pour lui, ne devrais pas avoir de fin, si ce n'est l'enfermement dans un confort technique et l'ennuie). Rien n'est jamais une fin en soi, donc, mais plutôt des étapes, des paliers à franchir dans un chantier sans fin, qui le dépasse.

L'année ENSA 0, qui correspond à son année de classe préparatoire, constitue la genèse de Ange Delamaure, qui trouve son aboutissement dans "La dictature des chats".
L'année ENSA 1, sa première année aux beaux arts, est dans un premier temps constituée de quelques exercices, puis de premières pistes dans quelques pratiques artistiques, qui ne demandent qu'à se concrétiser.
Enfin, l'année ENSA 2, qu'il viens de terminer, est le réel début de sa pratique. Ses peintures se précisent, son dessin commence à s'affirmer, son écriture à se développer réellement et ses vidéos et films commencent à toucher une forme d'aboutissement plastique, notamment par des plans plus construits et donc plus convaincants (reste à apprivoiser le travail du son et le montage).

Enfin, Ange Delamaure vous invite à visiter son site internet, afin de commencer à découvrir son univers.