Daniel Pruss et Thierry Ducuing

Daniel Pruss et Thierry Ducuing

Ces quelques maximes plus ou moins absurdes n’ont pas pour finalité de produire un indigeste verbiage littéraire. Elles cherchent simplement, dès qu’une occasion se présente, à mettre en porte-à-faux les mots, à jouer avec leur sens pour préserver nos têtes rondes du risque d’engourdissement de l’esprit.
Conseil des auteurs
2 à 3 maximes par jour entre les repas ou avant le sommeil, en cure de 3 mois… Aphorismes et périls !

Vous aimerez aussi