Nicolas Maurel

Nicolas Maurel

Bonjour à vous lecteurs de Thebookedition !

Je m'appelle Nicolas Maurel, j'ai 20 ans et je suis illustrateur-graphiste indépendant. J'ai aussi écrit quelques romans à mes heures perdues, mais je viens aujourd'hui sur ce site pour éditer et publier mon Book artistique professionnel, car j'aime la qualité de ce service et sa communauté en ligne.

Depuis que je dessine, j'ai la ferme intention de faire de cette passion un métier. Cependant aujourd'hui, à ce stade là, ce serait même plus qu'un métier que j'aimerais avoir, c'est une identité. Je veux devenir un artiste. Exister pour créer. Créer pour exister.

Je ne pourrais plus jamais vivre sans concevoir d'image, monter une vidéo, ou dessiner même ne serait-ce qu'un petit personnage de temps à autre. C'est plus fort que moi, c'est un besoin. J'ai besoin d'exprimer ce que je ressens au fond de moi, de le partager et de mettre en valeur ceux que j'aime. J'en ai besoin autant que j'ai besoin de manger. C'est vital.

J'ai passé plus de deux ans à me mentir à moi-même. Je pensais réaliser un travail sans aucun intérêt, qui allait seulement me permettre d'assurer une sécurité financière, et qu'à côté de ça je continuerai de pratiquer ma passion, de dessiner quand j'en aurais le temps, et de développer lentement ma pratique pour peut-être pouvoir en vivre au bout d'un certain temps.

Après avoir pris conscience de l'effondrement économique mondial, je cherchais sans cesse le métier qui était le plus rentable pour cet avenir très incertain : j'ai commencé un BTS informatique (en pleine expansion vu l'émergence des nouvelles technologies, mais pas pour moi les lignes de codes sans fin), j'ai déchargé des camions (histoire de me faire les bras, mais le travail physique c'est pas mon truc), et j'ai entamé un CAP Cuisine et travailler dans deux restaurants différents (alors que j'avais jamais cuisiné auparavant, il est donc évident que ça ne pouvait pas faire).

Mais je me suis rendu compte de ce qui était primordial, face à un futur peu rassurant. Il faut avant tout de se concentrer sur le moment présent, faire ce qui nous plaît en priorité. C'est la vraie grande leçon que peut nous offrir la conjoncture actuelle.
En bref, j'ai gaspillé mon temps à tourner en rond jusqu'à ce que je comprenne que le sens de ma vie était ailleurs. Il était avec un stylo dans la main.

Je suis donc aujourd'hui plus que déterminé à me lancer dans la grande aventure de l'entrepreuneriat, en devenant graphiste-illustrateur indépendant. Je pense avoir les compétences nécessaires pour cette entreprise et je sais de manière générale que mon trait plaît assez bien. Alliant douceur et poésie, contrastée avec quelques formes percutantes, mon style original peut être apprécié par des personnes très différentes, ce qui m'ouvre des voies pour toucher des publics très diverses.

Je compte me faire un nom dans le milieu, en travaillant pour développer des produits populaires. Tout domaine lié à l'art et à l'image m'intéresse.
Je suis ouvert à toutes prestations.

Vous aimerez aussi